Le départ du commandant de la communauté de brigades

Le lieutenant Laurent Fumoleau et son épouse, avec le capitaine Lucas lors de la cérémonie de départ vendredi soir. - Le lieutenant Laurent Fumoleau et son épouse, avec le capitaine Lucas lors de la cérémonie de départ vendredi soir.

Le lieutenant Laurent Fumoleau et son épouse, avec le capitaine Lucas lors de la cérémonie de départ vendredi soir.

Le lieutenant Laurent Fumoleau rejoint l’École internationale des sciences et traitement de l’informatique à Pontoise, où il va suivre une formation.

Je suis partagé entre un sentiment de tristesse et de joie. On se connaît depuis deux ans. Vous étiez pragmatique et le courant passait bien entre nous. Une COB, comme une brigade, c’est compliqué et difficile à gérer. Vous êtes arrivé à tout concilier. Vous laissez une communauté en ordre de marche. Vous placez la barre très haut. Le capitaine Lucas, adjoint au commandant de compagnie de Niort, n’a pas manqué d’être élogieux en saluant le départ du lieutenant Laurent Fumoleau, vendredi soir.

L’officier, qui commandait à la communauté de brigades de gendarmerie Saint-Maixent-l’École -La Mothe Saint-Héray depuis le 1er août 2012, quitte les lieux ce 31 août. Ancien sous-officier, il a effectué toute sa première partie de carrière en brigade territoriale, parti comme simple gendarme et ayant gravi les échelons. Titulaire du diplôme d’officier de police judiciaire, il a été admis au concours en 2010 à l’École officier de gendarmerie nationale à Melun. « J’en suis sorti en 2012 avec un Master 2 en droit et stratégie de la sécurité et un brevet de moniteur intervention professionnel. J’ai choisi la COB de Saint-Maixent comme première affectation professionnelle en tant qu’officier titulaire d’un BTS informatique de gestion obtenu dans le civil. Saint-Maixent est une unité particulière chargée en activités. Mais le personnel ici est reconnu en interne et en externe. On n’a pas le temps de s’ennuyer. »
Le lieutenant a aussi rendu un hommage appuyé à tous ceux qui ont travaillé avec lui. Il a insisté sur les qualités du commandant de compagnie Bruno Perret, « quelqu’un de formidable que l’on aime bien ». Après appel à volontaire, il rejoint l’École internationale des sciences et du traitement de l’informatique à Pontoise pour préparer une licence sur un an. « L’objectif pour moi, à l’issue de cette scolarité, est d’occuper un poste de projet informatique à la direction générale à Issy-les-Moulineaux ».

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.