Le cri de colère d’une infirmière : “En prison les menteurs !”

Applaudies pendant le premier confinement, sans protections, obligées d’aller travailler avec le Covid, nos infirmières sont montrées du doigt, vilipendées par leur ministre de tutelle.

Je salue le courage de nos personnels soignants des hôpitaux de ce pays. Merci !

https://youtube.com/watch?v=AUIO2wOIOUE

Source : My Essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.