Le conducteur qui avait heurté un pylône et abandonné sa voiture accidentée s’est présenté à la gendarmerie

Dans la nuit de dimanche à lundi, un accident de la circulation s’est produit rue des Dîmeurs à Masnières. Une voiture a percuté un pylône électrique. Or, à l’arrivée des secours et des gendarmes, le conducteur n’était plus au volant de sa voiture…

Des barrières ont été installées ce lundi en fin d’après-midi. Si le courant est rétabli, la ligne téléphonique est pour l’instant inactive.

Des barrières ont été installées ce lundi en fin d’après-midi. Si le courant est rétabli, la ligne téléphonique est pour l’instant inactive.
Il lui aura fallu peu de temps pour être pris de remords. Après un accident de la circulation survenu dans la nuit de dimanche à lundi, le conducteur qui avait abandonné sa voiture Kangoo endommagée au beau milieu de la rue des Dîmeurs, et laissé exsangue un pylône en béton malgré tout bien utile aux administrés pour être raccordés au réseau électrique, s’est présenté à la gendarmerie de Marcoing ce lundi. L’homme, originaire de Gouzeaucourt, devrait être entendu prochainement par les enquêteurs mais le fait que les gendarmes n’aient pas trop perdu de temps à le rechercher pourrait jouer en sa faveur. Pour l’instant, on ignore toutefois les circonstances de ce choc ayant impliqué un seul véhicule, celui du Gouzeaucourtois, ni même les raisons pour lesquelles il a pris la fuite.
dimeurs

En attendant, ce lundi soir, une partie des habitants de la rue des Dîmeurs n’avait pas encore récupéré le téléphone. «  En revanche, les agents d’Enedis ont travaillé toute la nuit pour rétablir le courant  », relève cette administrée. L’accident s’est produit vers minuit. À cinq heures, les habitants touchés récupéraient l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.