Le chef d’état-major particulier d’Emmanuel Macron fragilisé

L'amiral Jean-Philippe Rolland, chef d'état-major particulier de la présidence de la République.
L’amiral Jean-Philippe Rolland, chef d’état-major particulier de la présidence de la République. © Ludovic Marin/Pool/EPA/Newscom/MaxPPP

Après l’ouverture d’une information judiciaire pour viol dans les locaux de l’état-major particulier présidentiel, la position de son chef Jean-Philippe Rolland pourrait devenir particulièrement inconfortable sur le plan politique. L’affaire intervient alors que le ministère des armées planche sur des dispositifs permettant de repérer et de prévenir les faits de violences sexuelles. […]

Lire la suite : La Lettre A.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.