Le chef de la compagnie de gendarmerie de L’Isle-Adam dévoile ses priorités en matière de sécurité

Erik Salavadori, le patron des gendarmes à Persan, Beaumont, L’Isle-Adam et leurs régions a tenu un discours très clair en matière de sécurité.

Depuis la prise de fonction de la gendarmerie à Persan, il y a déjà eu des interpellations. Le ton est donné ! Lundi 16 septembre 2013, le chef de la compagnie de L’Isle-Adam, le commandant Erik Salvadori, a très clairement expliqué quelles étaient les priorités des militaires installés dans l’ancien commissariat depuis le 2 septembre 2013.

Une partie des gendarmes affectés à la brigade de Persan aux côtés des élus du secteur.

Une partie des gendarmes affectés à la brigade de Persan aux côtés des élus du secteur.

D’abord, la lutte contre l’insécurité. Nous avons engagé une présence soutenue sur le terrain. Le maître mot sera proximité », a lancé, droit dans les yeux des élus, l’officier.

Et la proximité, justement, est réelle. Qui n’a pas encore croisé les gendarmes qui se font voir et n’hésitent pas à aller au contact de la population ? Depuis deux semaines, les véhicules bleus sillonnent la région de quoi rassurer la population.

C’est un fait, glisse le maire de Persan, Philippe Cousin. Ils sont là, bien présents et très actifs depuis leur arrivée. Nous ne pouvons qu’en être reconnaissants.

IMG_3847.JPG

Dans le viseur des militaires, on l’aura compris, la lutte contre la délinquance, « et notamment en matière de contrefaçon et de stupéfiants », appuie le commandant. Pour mener à bien ces missions, le commandant de gendarmerie pourra compter sur ses hommes. À l’instar du capitaine Carlos Pujol, à la tête de la brigade de Persan et L’Isle-Adam dont il a fait un portrait élogieux lors de son discours. Sous les ordres de ce dernier, le lieutenant Bernard Perrot, en charge de la brigade persanaise et l’adjudant-chef Wilfried Quentin pour la gendarmerie de Beaumont.

La persévérance et l’endurance, deux qualités dont dispose le capitaine Pujol depuis qu’il est gendarme (30 ans, NDLR), garantiront de bons résultats », a terminé le chef des militaires, devant des invités convaincus.

Source : L’Echo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.