Le chantier de la gendarmerie en préparation

Les acteurs et intéressés sur le terrain de la future gendarmerie./ Photo DDM.
Les acteurs et intéressés sur le terrain de la future gendarmerie./ Photo DDM.
 

Ce n’est pas encore le premier coup de pioche mais c’est la toute première préparation du chantier de la future gendarmerie qui est ainsi enclenchée. Le terrain de 4 000 m2, quelque peu en friche, accueillait, outre les éléments de sécurité et le panneau officiel du permis de construire, les acteurs et principaux intéressés du projet. Ainsi sont venus se rendre compte sur le terrain, autour du maire Laurent Panifous, le sous-préfet de Saint-Girons, Patrick Lévérino ; l’architecte, Anne Puyol ; le capitaine Michel Sauquet, commandant le groupement de gendarmerie de Pamiers, et, directement concerné, l’adjudant-chef Vincent Calmein, commandant la brigade du Fossat. Ce dernier, en poste depuis 2012, ne cache pas sa satisfaction de voir ainsi ce projet aboutir : «Ça fait un moment que l’on en parle, je ne peux que me réjouir maintenant». Les locaux actuels n’étant plus du tout adaptés, la caserne mélange sans séparation distincte la vie de famille avec les activités professionnelles des gendarmes. Dans la nouvelle gendarmerie, les logements seront bien dissociés de l’accueil du public et des bureaux.

Sur les treize lots constituant la maîtrise d’œuvre, douze entreprises sont issues du département dont une, Dupuy Service, est installée au Fossat depuis peu de temps. Les travaux débuteront réellement en février, la livraison est prévue pour l’automne 2018.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.