L’arme des sanctions : l’arroseur arrosé.

Introduction

Chers lecteurs, le temps de « philosopher » est révolu. Nous vivons actuellement et c’est tant mieux, le temps de l’apocalypse, c’est-à-dire, celui du dévoilement. Dans cette confusion apparente, les masques tombent, la vérité apparait au grand jour. Cette excellente nouvelle est la révélation que notre destin NOUS appartient. Il est temps, pour chacun de nous, de contribuer activement au futur de l’humanité.

Par « confort intellectuel », certains d’entre nous s’enfoncent dans leur avilissement et deviennent totalement soumis à ceux qui s’autorisent à manipuler la nature, les animaux et maintenant nos propres gènes. Il est temps de reprendre confiance en l’Être que nous sommes vraiment et d’agir individuellement, pour construire collectivement le merveilleux monde de demain.

L’objectif de ce blog, qui traite de « l’écume des choses », est de vous y aider. Si vous désirez être pleinement acteur de « l’ardente obligation » de changer vraiment ce monde, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour traverser avec profit la période actuelle, ce sera votre manière de m’aider très concrètement, à poursuivre mon travail et améliorer sa qualité.

CE QUE L’ON VOIT :

Vous vous souvenez certainement du discours macronien du 16 mars 2020 : « Nous sommes en guerre, nous sommes en guerre ». Maintenant que le temps à passé et que la « peur Covidesque » ne fait plus recette, « Vlatipas » qu’une « vraie guerre » permet à nouveau de maintenir un climat de peur, propice à continuer, toujours aussi subrepticement, à instaurer un régime dictatorial.

Proximité de l’élection présidentielle oblige, les mesures sanitaires vont continuer de s’alléger… jusqu’aux élections législatives, n’en soyez pas surpris. Mais « z’après »… je continue de penser qu’il en sera tout autrement : vaccination obligatoire, puçage généralisé, « pass vaccinal » obligatoire…). Profitez de cette courte « fenêtre de tir » pour préparer activement les « plans B et C » !!!

Revenons à « l’invasion poutinesque » qui génère, en représailles, de nouvelles sanctions !!! Chacun se bat avec les armes qu’il peut… ou qu’on lui dit d’employer… suivez mon regard, outre-Atlantique et à l’OTAN.

Sanctions contre les sportifs russes : Le Comité international olympique (CIO) a recommandé le bannissement des Russes et des Biélorusses de toutes les compétitions sportives internationales. En a découlé une salve de mesures visant directement les athlètes russes. La fédération internationale de hockey sur glace a suspendu les deux sélections du prochain Mondial. Les clubs de baskets russes en Euroligue sont exclus temporairement jusqu’à nouvel ordre. Au Royaume-Uni, en Norvège et en Suède, tous les sportifs russes ont été déclarés persona non grata.

Sanctions financières : Selon Ursula von der LEYEN, la présidente de la Commission européenne :

« Cette action empêchera les banques d’effectuer la plupart de leurs transactions financières mondiales et, par conséquent, les exportations et importations russes seront bloquées ».

Notre ministre de l’Économie, des Finances et de la relance, Bruno Le MAIRE, a qualifié une telle sanction « d’arme nucléaire financière » pour plomber l’économie russe et limiter ainsi le financement du conflit en Ukraine. Voilà des actions fortes et dissuasives qui vont faire « rentrer chez lui » le méchant ours russe, non, mais !!!

CE QUE L’ON NE VOIT PAS :

Comme je l’ai écrit la semaine dernière, ces sanctions financières vont surtout être préjudiciables … aux Américains, aux Européens et particulièrement à la France. Elles sont censées « faire très mal » à l’économie russe… qui est en bien meilleure santé que celles des USA, de l’Europe dans son ensemble et de la France en particulier.

Pour ce qui est de l’exclusion de la Russie du système SWIFT, j’ai écrit le 29 décembre 2019 :

« J’anticipe aussi une montée en puissance opérationnelle de l’indépendance financière de la Russie et de la Chine, notamment concernant le système chinois de paiements internationaux (CIPS), également connu sous le nom de « SWIFT chinois ». Cela pour s’affranchir du système SWIFT ».

La chine et la Russie ont compris depuis longtemps que les dirigeants américains et européens ne sont pas fiables. Ils en ont tiré les conséquences. Le CIPS a traité environ 80 000 milliards de yuans (12 680 milliards de dollars) en 2021, soit une augmentation de 75 % en glissement annuel.

Fin janvier, la société qui gère la plateforme a déclaré qu’environ 1 280 institutions financières dans 103 pays et régions s’étaient connectées au système. De plus, la Banque de Russie a maintenant plus d’or que de dépôts dans les banques centrales étrangères.

Ne vous y trompez pas, la « provocation Otanesque » dans le Donbass a « forcé » Poutine à intervenir, comme il l’avait prévenu. Cela s’inscrit dans le cadre général de la guerre du gaz puisque dans les sanctions contre la Russie, la fermeture des robinets du « tuyau Nord Stream » est en bonne place.

Pour faire plaisir à l’état profond US (qui tient les ficelles du pantin BIDEN), les Européens se privent du gaz russe, moins cher que le gaz de schiste américain. Cherchez l’erreur !!!

Contrairement à ce qu’écrit la « prestituée », nous échapperons à la « guerre nucléaire » pour la simple raison que l’oligarchie mondialiste financière n’en veut pas. En revanche, les désordres financiers majeurs qui se mettent en place « grâce » à la guerre en Ukraine facilitent la réalisation du plan rendu public en janvier 1988. Ce plan de démolition contrôlé de l’économie mondiale avec l’aide active de « leur Europe » n’est pas une surprise pour les anciens lecteurs de ce blog.

Sur le plan pratique, je vous confirme qu’il est judicieux de vous débancariser rapidement et de transformer vos liquidités en or physique. Il va continuer de monter… au rythme de la guerre d’Ukraine et même après.

CE QUE VOIT ALEX ANDRIN :

Gardez les yeux ouverts, ceci est du théâtre.
Qui, si vous y croyez, vous mène chez le psychiatre.
Sachez garder raison en toute circonstance,
Ne soyez plus victime et faites-vous confiance.
Un piège nous est tendu, il va nous appauvrir.
De la banque, vous sous, vite il faut les sortir.
Gardez confiance, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.