L’ancienne gendarmerie d’Argentan déconstruite

L'ancienne gendarmerie d'Argentan déconstruite

A Argentan, les travaux de déconstruction de l’ancienne gendarmerie viennent de débuter.

Les travaux de déconstruction de l’ancienne gendarmerie d’Argentan, construite en 1966 au “Rond-point des Trois Croix”, route de Paris, viennent de débuter. Ils vont durer jusqu’à l’été prochain en plusieurs phases : curage (démontage des menuiseries, cloisons, …), désamiantage, et déconstruction totale des bâtiments. 6800 tonnes de gravats seront récupérées sur ce chantier pour remblayer la nouvelle voie, qui partira du Rond-point des Trois Croix, pour rejoindre l’entrée du cimetière.

Le montant de ce chantier, sur lequel travaillent 11 personnes dont une en réinsertion, s’élève à 232.000€. L’arrière de cet endroit, une fois dégagé de tout bâtiment, servira à agrandir le cimetière d’Argentan, et à la construction d’un crématorium. Sur toute la partie proche du rond-point, la municipalité veut implanter une zone économique à vocation tertiaire. Les précisions de Pierre Pavis, maire d’Argentan :

 

Toujours à Argentan, un autre chantier est en cours selon le même principe. Il s’agit de la déconstruction des salles Louvrier, qui seront remplacées par un mini-stade et par un piste d’athlétisme. 2800 tonnes de gravats y seront réutilisés. Coût de ce chantier: 106.000€. Pierre Pavis :

Galerie photos

Source : Tendance Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *