La voie qui mène à la gendarmerie de Rosières s’appellera rue du Colonel Arnaud-Beltrame

La municipalité de Rosières-près-Troyes va rebaptiser une rue du nom du héros des attentats du 23 mars, dans l’Aude. À l’image de Troyes, d’autres communes pourraient suivre cet hommage.

B9715355387Z.1_20180411175350_000+GCQB2THEI.1-0

Bientôt, les gendarmes du groupement de Rosières ne seront plus basés rue de l’Égalité, mais rue du Colonel-Arnaud-Beltrame. Un symbole fort, voulu par le maire Les Républicains (LR), Jacques Rigaud.

Lundi soir, l’édile caillotin a proposé au conseil municipal de remplacer une des trois valeurs de la devise républicaine par le nom du gendarme héroïque, tué dans l’attentat djihadiste de Trèbes, dans l’Aude. La délibération a été adoptée à l’unanimité.

Lire la suite : L’Est Eclair

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.