La République Est Morte

On renomme les titres des livres qui ne plaisent pas.

On ment à tour de bras.

Les ministres qui perdent les élections restent en poste.

Le Ministre de la justice est mis en examen pour prise illégale d’intérêt.

Les institutions chargées de la régulation et du contrôle du travail parlementaire et de l’exécutif sont aux ordres…

Bref, LREM : La République Est Morte.

Par ailleurs, ce qui vient de se passer avec cette proposition de loi, du pass nazitaire, notamment du point de vue du droit du travail (on va arrêter de payer les soignants non vaccinés), du fait même que l’exécutif ait eu l’outrecuidance de le mentionner, même si ça ne passait pas en pratique dans la loi, va avoir des conséquences bien au delà des frontières, bien au delà de toute considération sanitaire à l’intérieur de notre pays.

Par ce fait même, l’Etat Français vient de mettre en pièce ce qui fait l’essence même des relations entre sociétés, entre agents économiques : le contrat et le respect de ses clauses.

Désormais, comment mettre sa confiance dans un Etat qui ment, qui se contredit sans cesse et qui ne respecte pas les règles élémentaires de droit international, qui ne respecte pas un simple contrat de travail ? C’est du jamais vu.

Dès lors, l’Etat Français tombe. Dès lors, aucune des lois passées par ce régime n’est de fait plus crédible, n’est de fait, plus respectable. Le droit n’existe plus. Le droit a été tué par l’Etat. C’est l’Etat qui est séparatiste, c’est l’Etat qui devient “hors-la-loi”.

Le seul qui puisse reprendre la main désormais, le seul légitime, le seul dont la parole ne puisse plus être remise en cause : le peuple.

Qui que nous soyons, de n’importe quelle obédience politique nous sommes, nous devons faire collectivement le constat que les cravatés qui siègent à Paris sont des guignols qui ne nous représentent pas.

Il est désormais du devoir de chacun de se mobiliser pour ne plus devoir avoir de comptes à rendre à ces clowns, organiser un autre collectif. La bête ne va pas mourir sans résister. Mais elle doit mourir et elle va mourir.

Aux armes citoyens !

Aux armes constituants,

Aux armes pour bloquer la bête, aux armes pour bloquer le pays.

Boycott, blocage, grève.

Tout doit se bloquer. Durée illimitée, jusqu’à ce que la bête meure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *