La présentatrice de la BBC est bien décédée des suites de l’injection contre le Covid-19

par Le Média en 4-4-2.

C’est confirmé, Lisa Shaw, qui travaillait pour BBC Radio Newcastle, est décédée à l’âge de 44 ans, une semaine après avoir reçu sa première dose du vaccin. Dans un article de la BBC, le médecin légiste de Newcastle, Karen Dilks, a confirmé que Mme Shaw souffrait de caillots sanguins dans le cerveau : « Lisa est décédée des complications du vaccin AstraZeneca. […] Mme Shaw était auparavant en bonne forme physique, il est “clairement établi” que sa mort est due à une “thrombocytopénie thrombotique” induite par le vaccin ».

Le Dr Christopher Johnson, consultant en anesthésie et soins intensifs, a déclaré que Mme Shaw était consciente depuis plusieurs jours et avait été traitée pour les caillots avec des médicaments qui semblaient réussir. Mais le soir du 16 mai, Mme Shaw a déclaré que les maux de tête avaient empiré et qu’elle avait du mal à parler. Les scanners ont montré une hémorragie cérébrale. Son état a continué de s’aggraver et, malgré d’autres interventions chirurgicales et traitements, elle est décédée le 21 mai.

La famille de Mme Shaw a déclaré dans un communiqué : « C’est une autre journée difficile dans ce qui a été une période dévastatrice pour nous. La mort de notre bien-aimée Lisa a laissé un vide terrible dans notre famille et dans nos vies. Elle était vraiment la femme, la mère, la fille, la sœur et l’amie les plus merveilleuses ».

Ces faits tragiques confirment notre article du 28 mai 2021 où nous annoncions le décès de cette mère de famille à l’infirmerie royale Victoria, à Newcastle, après avoir été traitée en soins intensifs pour des caillots sanguins et des saignements.


source : https://lemediaen442.fr

Source : My Essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.