La Macronie s’était engagée à améliorer les conditions de travail des CRS : promesse tenue à la sauce politique avec l’arrivée de chiottes portatives que même l’ONU n’oserait pas mettre dans des camps de réfugiés…

Le télégramme accompagnant les cabinets d’aisances précise qu’il s’agit d’un « essai de sanitaires mobiles dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail ».

Pour rappel, même sur les pires chantiers du BTP, les ouvriers bénéficient de toilettes plus confortables que celles-ci.

Parité oblige, le télégramme précise que le WC portable est accompagné d’un « urinal bag » à usage mixte.

Avec ce magnifique sac urinoir à usage mixte en accompagnement, nos collègues sont parfaitement équipés pour se préparer aux conditions spartiates de leurs futures gardes à vue dans les locaux de l’IGPN après un bon maintien de l’ordre..

Si Laurent Gerra pouvait au moins nous parodier Pierre Bellemare en vendeur de WC portatif à 595 francs, ce nouveau suppositoire administratif arriverait peut-être à passer…

– Source : France Police
 Source : ZE Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.