La gendarmerie veille à la sécurité des habitants

La gendarmerie travaille avec la police municipale : le brigadier Olivier Tirveillot, le lieutenant Laurent Fumoleau et le chef Philippe Mahu, hier soir salle Houdet. - La gendarmerie travaille avec la police municipale : le brigadier Olivier Tirveillot, le lieutenant Laurent Fumoleau et le chef Philippe Mahu, hier soir salle Houdet.

  La gendarmerie travaille avec la police municipale : le brigadier Olivier Tirveillot, le lieutenant Laurent Fumoleau et le chef Philippe Mahu, hier soir salle Houdet.

Une dizaine de personnes ont suivi la réunion organisée par la gendarmerie hier soir. Plans anticambriolages et vols ont été détaillés aux habitants.

Le gouvernement a décliné un plan prévention dont vous vous ferez le relais pour éviter les cambriolages ou pertes d’objets de valeurs. 26 personnels sur le secteur sont en charge de votre sécurité, a prévenu d’emblée le lieutenant Laurent Fumoleau, commandant la communauté de brigades de Saint-Maixent-l’Ecole. Il a mis l’accent sur la délinquance qui a évolué, « une délinquance locale et celle dite itinérante qui s’attaque aux plus vulnérables comme les personnes âgées ».

“ Composez le 17 ! ”

En marge de la réunion le commandant Bruno Perret, commandant la compagnie de gendarmerie de Niort, a déclaré : « Le but de ce genre de réunion est de faire comprendre aux gens qu’ils sont des acteurs de leur propre sécurité, de leurs biens mais aussi de la sécurité de leurs voisins. »
« Parfois on a déploré que certaines informations arrivent trop tard. Il ne faut pas hésiter à nous appeler. Nous avons aussi l’opération Tranquillité vacances qui permet de signaler toute absence à la gendarmerie qui mettra une patrouille sur la résidence inoccupée ». Et de donner des conseils importants : « Ne pas laisser sa voiture ouverte avec des clefs sur le contact, ne pas laisser le moteur de sa voiture tourner alors que l’on range ses courses, verrouiller la porte du domicile, une négligence souvent constatée, ne pas laisser les objets de valeurs en vue, veiller à faire relever le courrier, nous signaler dans les meilleurs délais toutes démarches un peu intrusives et laissez dans ce cas les gens à la porte ».
Le lieutenant Fumoleau a tenu à préciser : « Notre objectif est d’accroître votre vigilance pour diminuer les risques d’être victime en dissuadant les délinquants. Soyez attentifs à votre environnement. En cas de doute composez le 17 et n’intervenez jamais seul ».

Prochaine réunion sur le même sujet lundi 16 décembre à l’Hélianthe à La Crèche à 17 h 30.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *