La gendarmerie retrouve un homme désespéré à Saint-Sulpice

Ce mercredi 17 septembre vers 13 heures, une femme a alerté la gendarmerie que son époux de 54 ans, dépressif, avait disparu du domicile conjugal en laissant une lettre d’adieu indiquant qu’il allait mettre fin à ses jours. Les patrouilles de gendarmerie de Saint-Sulpice et Lavaur se sont lancées à sa recherche appuyées par une équipe cinophile et le PSIG de Toulouse. Vers 16h15 l’homme a été retrouvé sain et sauf sous un pont de fer surplombant l’Agout à Saint-Sulpice. Il a été transféré à l’hôpital de Lavaur.

Source : Le Tarn Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.