La gendarmerie lance un appel à témoins pour comprendre l’accident de moto de Condette

Les gendarmes cherchent toujours à comprendre les circonstances de la collision qui a eu lieu dimanche, entre un véhicule et une moto, faisant une blessée grave.


La conductrice de cette moto, une Boulonnaise de 24 ans, n’a pu éviter le véhicule Seat qui s’est déporté, pour une raison encore inconnue, sur sa voie de circulation.

La conductrice de cette moto, une Boulonnaise de 24 ans, n’a pu éviter le véhicule Seat qui s’est déporté, pour une raison encore inconnue, sur sa voie de circulation.

Pour l’heure, les questions restent sans réponse au sujet du grave accident de circulation qui s’est produit dimanche, vers 14 h 30, sur la commune de Condette. Pourquoi le véhicule de ce jeune conducteur s’est soudain déporté sur l’autre voie de circulation ? Effectuait-il une manœuvre de dépassement ? A-t-il perdu le contrôle de son véhicule ? Roulait-il trop vite ? En tout cas, le dépassement est interdit à cet endroit. Pour tenter de cerner les causes exactes de cette collision, la brigade de gendarmerie de Neufchâtel-Hardelot lance un appel à témoins*.

Une motard gravement blessée

Selon les premiers éléments de l’enquête de gendarmerie, le jeune automobiliste (muni d’un A) à bord d’une Seat et circulant dans le sens Étaples – Boulogne-sur-Mer, se serait déporté sur la gauche. Arrivent alors, en sens inverse, un premier véhicule suivi, quelques mètres derrière, de deux motos. Le conducteur du véhicule, une Fiat, réussit à éviter la collision, en donnant un grand coup de volant. Il finit sa course dans le fossé. Derrière, le premier motard parvient lui aussi à éviter le choc. Il couche sa moto et termine sa route dans le fossé, juste devant le véhicule Fiat qui le précède. Hélas, la jeune femme qui pilote l’autre moto, sa petite amie, n’a pas eu la même chance. Elle percute violemment l’avant gauche de la Seat, puis roule sur plusieurs mètres. Très vite, les secours arrivent. Les gendarmes de Neufchâtel-Hardelot bloquent la D940 dans les deux sens, épaulés par la police municipale. Les sapeurs-pompiers de Boulogne et Étaples prennent en charge les victimes. Devant la gravité de l’état de la jeune femme, il a été décidé de faire appel à l’hélicoptère, pour la transporter d’urgence au CH de Lille. Elle pourrait perdre la jambe gauche. Elle a 24 ans et elle est originaire de Boulogne-sur-Mer. Toutes les autres personnes, en état de choc, sont transportées au CH de Boulogne. En raison de leur état, elles n’ont pas été en capacité de décrire précisément ce qui s’est passé. Selon une source proche de l’enquête, le chauffeur n’est toujours pas en mesure d’expliquer pourquoi il s’est ainsi déporté, 24 heures après les faits.

* Si vous avez été témoin de cet accident ou si vous disposez d’informations utiles permettant de faire avancer l’enquête, vous pouvez vous rapprocher de la gendarmerie de Neufchâtel-Hardelot, au 03.21.83.77.17

Source : La Semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.