La gendarmerie de Sainte-Alvère pourrait fermer fin décembre

La rumeur court depuis l’été dernier, mais la préfecture de Dordogne n’a encore rien confirmé. Les horaires de la gendarmerie pourraient rétrécir dans un premier temps.

Gendarmerie  Pauline Ben Ali © Radio France

Le maire de la commune Philippe Ducène est très remonté depuis la dernière nouvelle sur le rétrécissement des horaires de la gendarmerie “D’abord j’aurais voulu être averti, et puis vous savez c’est comme à la Poste, on diminue les horaires pour après dire qu’il n’y a plus de clients”. 

Un projet de fermeture étudié mais pas encore acté au ministère

Dans un courrier du 18 mai dernier, le maire fustige le ministre de l’Intérieur qui prend, selon lui, les élus ruraux et leurs électeurs pour des “crétins”. “Cette fermeture, c’est la conséquence de la loi Notre qui réorganise les territoires”.   

L’information n’est pas confirmée par la préfecture de Dordogne mais les rumeurs circulent vite au village. Les habitants ne sont pas rassurés, pour Jean, fleuriste dans la rue principale de la commune “rien que la peur du gendarme ça fait quelque chose, voir un képi passer, les voleurs ils n’aiment pas ça”. Une opinion que partage Thierry “Nous on est en pleine campagne là-haut, ceux qui veulent se servir, ils viennent”.

“En plus, j’ai une entreprise très performante qui travaille pour la défense nationale et qui a besoin de sécurité” (Philippe Ducène, maire de Sainte-Alvère)
Selon les dires du maire, la fermeture pourrait être actée dès la fin des élections régionales en décembre prochain. Toujours selon l’élu, d’autres gendarmeries pourraient subir le même sort, notamment celle de Vergt.

Source : France bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *