La folle du régiment…

Introduction.

Chers lecteurs, nous vivons actuellement l’apocalypse, c’est-à-dire, le temps du dévoilement. En observant la confusion qui règne dans tous les domaines, nous constatons que les masques tombent et la Vérité se fait jour. Cette excellente nouvelle est la révélation que notre destin NOUS appartient pleinement.

Pour contribuer activement au futur de l’humanité, reprenons confiance en l’Être que nous sommes vraiment et agissons individuellement pour construire collectivement le merveilleux monde de demain. Ce blog, qui traite de « l’écume des choses », a pour ambition de vous y aider.

Si vous désirez être pleinement acteur de « l’ardente obligation » de changer vraiment ce monde, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques, ce sera votre manière de m’aider très concrètement à poursuivre mon travail et améliorer sa qualité.

Sujet du jour : Les mœurs changent.

Hier, c’était notre fête nationale. Elle est symbolisée, notamment, par le défilé militaire sur les Champs-Élysées. C’est un moment de communion entre les armées et la population. Comme vous le savez, je suis un ancien militaire. En effets, les sapeurs-pompiers de Paris sont des militaires, de l’arme du génie. Alors pourquoi le titre « étrange » de ce billet, sous ma plume mon clavier ?

Les plus anciens lecteurs se souviennent du temps ou le service militaire était obligatoire et pour la plupart d’entre eux, il a laissé beaucoup de bons (parfois quelques moins bons) souvenirs. Tous les militaires de carrière le savent, surtout ceux qui ont eu l’honneur de servir dans des unités opérationnelles, même la carrière terminée, Il est des valeurs qui restent en nous, toute la vie.

C’est pourquoi, certaines « évolutions » de la société en général et surtout des armées, me « surprennent » quelque peu !!! D’où le titre évocateur « la folle du régiment », tiré de la chanson de Michel SARDOU « Le rire du sergent ». Vous allez voir lire qu’il y a matière !!!

L’Union européenne :

Saviez-vous qu’elle finance des cours… de « drag-queens » pour les jeunes !!! Ce sont quand même 220 000 euros de nos impôts qui sont investis au profit du programme européen pour la jeunesse Erasmus+. Ce cher Franck BIANCHERI doit se retourner dans sa tombe. Le groupe berlinois Critical Queer Solidarity a reçu 21 797 € pour organiser un atelier « Drag It Up ». Le programme est prometteur : « Nous regarderons des spectacles de travestis à Berlin, apprendrons de certains des meilleurs travestis de Berlin et apprendrons à connaître leur approche ».

Un autre cours a déclaré qu’il aiderait les participants à « connaître la scène queer de Berlin » et leur apprendrait « comment gérer la masculinité toxique ».

L’armée américaine :

L’endoctrinement de la Théorie critique de la race (TCR) est maintenant requis dans toutes les forces armées américaines, y compris dans les académies militaires. La TCR enseigne que la nation est systématiquement raciste et que tous les Blancs sont essentiellement mauvais. Elle décrie les Pères fondateurs, la Constitution, les institutions, l’économie capitaliste et le mode de vie tout entier comme étant irrémédiablement bigots. Les frères et sœurs d’armes de l’armée se battent les uns pour les autres plus que pour toute autre raison.

Des généraux et des amiraux « wokes » louangent et mettent en œuvre des politiques qui nuisent à la cohésion et au moral des unités. Il en va de même pour l’endoctrinement du « transgenrisme » et de la « fluidité des genres ». Un reportage récent révèle que l’armée a déjà averti les soldats de ne pas se plaindre d’avoir à se doucher avec des personnes transgenres qui n’ont pas subi de chirurgie de réassignation sexuelle.

L’armée canadienne :

À partir du 1er septembre 2022, l’armée canadienne introduira un certain nombre d’innovations concernant l’apparence du personnel militaire (pour le moment, tout va bien). Le ministère de la Défense précise que les anciennes chartes prescrivant une apparence stricte, l’absence de pilosité faciale et de tatouages ​​sont dépassées et ne correspondent plus aux réalités modernes (là, je commence à être inquiet). Je vous épargne ce qui concerne les cheveux longs (de n’importe quelle couleur), les tatouages sur les zones ouvertes du corps, les piercings et « tunnels » aux oreilles et autres marques de la « modernité ».

Pour éviter les polémiques sur « l’égalité des sexes », les hommes seront autorisés à porter des vêtements féminins… notamment des jupes (à ce point, les bras m’en tombent).

Et pendant ce temps-là :

Vladimir POUTINE a signé le 28 juin 2022, un décret selon lequel « la Journée de la famille, de l’amour et de la fidélité », célébrée le 8 juillet, est devenue un jour férié officiel :

« Afin de préserver les valeurs familiales traditionnelles et l’éducation spirituelle et morale des enfants et des jeunes, je décide d’établir la Journée de la famille, de l’amour et de la fidélité et de la célébrer le 8 juillet ».

L’idée de « la Journée de la famille, de l’amour et de la fidélité » est née en 2008 à l’initiative de jeunes de la ville de Murom. L’idée a été approuvée par la Douma d’État et le Conseil de la Fédération. Le comité d’organisation de la célébration était dirigé par la présidente de la Fondation pour les initiatives sociales et culturelles Svetlana MEDVEDEVA. La fête a également été soutenue par le Conseil interreligieux de Russie, qui comprend des représentants de toutes les religions professées dans le pays.

Voilà une nouvelle qui me fait « relever » les bras qui m’étaient tombés . Et vous ?

« Les empires du futur seront spirituels»

(Winston Churchill)

Chers lecteurs, manchots ou pas, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.