La brigade de gendarmerie perd un de ses piliers

La brigade de gendarmerie perd un de ses piliers
La lieutenante Limonier, Bruno Jonckheere accompagné de son épouse, et le commandant Vincent Jouin. ©

Photo Bruno Boucharel

Avec le départ en retraite de Bruno Jonckheere, une silhouette familière va disparaître du quotidien des Mussidanais. Sa carrure et sa haute stature sont d’autant plus connues que le gendarme Jonckheere, qui met fin à son activité après 36 années de service, en a passé 26 à la brigade de Mussidan. Il n’aura que quelques kilomètres à parcourir pour rejoindre Échourgnac, son lieu de retraite.

Vendredi, au foyer restaurant, une réunion amicale était organisée autour de sa famille et de ses collègues pour fêter cette fin d’activité. En présence du commandant Jouin, de la compagnie de Ribérac, la lieutenante Charlotte Limonier, chef de la communauté de brigades, a rappelé les états de service de Bruno Jonckheere, marqués par quatre lettres de félicitations décernées au cours de sa carrière.

Source : Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.