Juvignac : les gendarmes s’invitent dans le tramway

30629230_1850438785248776_8601568163756244992_o-1024x575

Les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez procèdent régulièrement à des opérations de sécurisation dans le tramway et dans les stations situées sur la ligne 2, qui relie Saint-Jean-de-Védas à Jacou.

Ce mercredi matin, les gendarmes de la brigade de Saint-Georges-d’Orques, accompagnés par une équipe cynophile du groupement de l’Hérault, dont le chien-renifleur est spécialisé dans la détection des produits de stupéfiants ont procédé à des contrôles, au niveau de la station de tramway, jusque dans le nouveau quartier mitoyen des Constellations, en limite avec la commune de Montpellier.

Les rames de six tramway ont ainsi reçu la visite des militaires et du chien, à une heure d’affluence. Une opération similaire avait déjà été mise en place, le 20 mars dernier. D’autres seront réitérées régulièrement. Les conducteurs de la TaM 3M et les usagers se disent ravis de ces “descentes” de gendarmerie.

Le chien maltraité Simba en pleine forme !

Métropolitain a raconté en début d’année cette histoire touchante, celle de Simba, un chien maltraité qui se morfondait dans sa cage du refuge de la SPA de la Lauze, à Villeneuve-lès-Maguelone. L’animal a été repéré par un gendarme du groupement de l’Hérault et testé avec succès, puisqu’il a été déclaré apte pour faire carrière au sein de l’institution.

Profitons de la présence de l’équipe cynophile hier, lors de ces contrôles à Juvignac, pour prendre des nouvelles de Simba, un berger hollandais. “De nature curieux et obéissant, il se porte à merveille et s’épanouit auprès de son instructeur qui le forme pour promouvoir les savoirs faire cynophiles de la gendarmerie nationale. Il participera l’été prochain aux démonstrations du Centre national d’instruction cynophile de la Gendarmerie -CNICG- à Gramat, dans le Lot, ouvert aux publics tous les jeudis. En parallèle, il apprend à faire de la recherche de produits stupéfiants et de la défense. Il pourra ainsi suivre son maître dans sa prochaine affectation à l’issue de son dressage à Gramat”, indique ce jeudi l’état-major du groupement de gendarmerie de l’Hérault.

Longue et belle carrière à ce militaire à quatre pattes.

Un des chiens de détection des drogues et son maître en action dans le tramway, à Juvignac. Photo Gendarmerie de l’Hérault.
Simba a oublié sa maltraitance et sin séjour en cage en SPA. Photo Gendarmerie de l’Hérault.

 

Source : e-Metropolitain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.