Israël – Oh zut, l’efficacité de Pfizer baisse

par Covidémence.

« Alors les gueux ! Ça marche moins bien ? Ça eut marché ? Allez, vous reprendrez bien une dosette ! »

Quel dommage. La double peine. Non seulement l’efficacité du produit de Pfizer baisse (de 94 à 64%) en Israël, la Mecque génique, mais en plus la part des vaccinés dans les nouveaux cas de couillonavirés… monte (55%).

En clair : on s’approche de l’iceberg nommé Bide.

« Alors que la souche Delta se propage en Israël, l’efficacité des vaccins contre le coronavirus dans la prévention de l’infection a considérablement diminué, passant de 94% à 64%, selon les données présentées aux responsables du Ministère de la Santé dimanche dernier ». (source YNet)

De plus cette baisse de performances se constate aussi parmi les « cas sévères ».

Et y compris parmi les vaccinés 2 doses (dont la proportion augmente) !

« Une baisse similaire de l’efficacité de la prévention des maladies graves a été observée chez les personnes ayant reçu deux doses du vaccin, 55% des nouvelles infections ayant été constatées dans la population entièrement vaccinée ».

Le coupable ? Le méchant variant indien bien entendu…

Est-ce une surprise ? Pas du tout, puisque ce scénario est annoncé depuis des mois…

Conséquence ? Vacciner toujours plus, et rajouter des doses (3ème dose, boosters, rappels, vaccins de 2ème génération), refermer le pays, confiner, casser, détruire !

Bref, le plan se déroule parfaitement

Plus que jamais, le cirque va continuer, et reprendre en Europe dès la rentrée scolaire…

Et plus que jamais, la conspiration s’étale, indécente, devant nos yeux.

Il suffit de voir, à 3 200 km d’Israël, le neuneu Olivier Variant, annoncer en frétillant de la queue :

une quatrième vague « dès la fin juillet » (source Le Figaro)

« La science ! N’écoutez que la science ! » signé Karine Lacombe et Olivier Variant.


source : https://covidemence.com

Source : Reseau International

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.