Interpellation au Muy : quand les gendarmes se trompent d’appartement

Publié le 19/09/2015 | 14:38, mis à jour le 19/09/2015 | 14:50

Ce mardi, tôt le matin, les gendarmes ont débarqué en force chez un habitant du Muy pour l’interpeller. Sauf que les forces de l’ordre se sont trompées de personne. L’homme, encore marqué physiquement et moralement, a déposé plainte.

Le médecin légiste a prescrit 7 jours d'arrêt de travail à la victime qui a souhaité rester anonyme. © France 3 Côte d'Azur

Le médecin légiste a prescrit 7 jours d'arrêt de travail à la victime qui a souhaité rester anonyme. © France 3 Côte d'Azur© France 3 Côte d’Azur Le médecin légiste a prescrit 7 jours d’arrêt de travail à la victime qui a souhaité rester anonyme.

A 6 heures du matin, au premier étage d’un immeuble du Muy, un jeune homme et sa compagne enceinte finissent le café quand leur porte vole en éclat.
Des gendarmes pénètrent dans l’appartement armes au poing pour une interpellation et mettent l’occupant des lieux à terre… sauf que les forces de l’ordre se sont trompées d’étage. 
D’après ses dires, l’homme a reçu des coups, d’ailleurs le médecin légiste lui a prescrit un arrêt de travail de 7 jours. Ni le procureur ni la gendarmerie n’a accepté de répondre à nos questions.

 

Reportage dans l’appartement de la vicitme

Auteurs : Véronique Varin et Didier Beaumont

Source : FR3 Côte d’Azur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.