Inspection annuelle à la gendarmerie

Sécurité

De droite à gauche, le capitaine Harran, le commandant Caill;  Mme Rebattu, sous-préfète, et le lieutenant Perchicot./ Photo J. G.
De droite à gauche, le capitaine Harran, le commandant Caill; Mme Rebattu, sous-préfète, et le lieutenant Perchicot./ Photo J. G.

Comme chaque année, les élus de l’arrondissement dépendant de la gendarmerie sont invités pour écouter le bilan de l’année écoulée. Tour à tour, le commandant Stéphane Caille, le lieutenant Bruno Perchicot, puis Isabelle Rebattu, sous-préfète , s’exprimeront sur les actions et la situation de l’arrondissement de la COB. Nous apprenons que durant l’année, 43.000 heures de service ont été effectuées par les 23 gendarmes assistés par 4 réservistes l’hiver et que la période estivale, plus particulièrement le Tour de France, a été très intensive avec 500 gendarmes présents. Si on a le bonheur de ne compter aucun mort, 230 infractions ont été relevées sur des faits comme l’alcoolémie, les stupéfiants et la vitesse. Beaucoup d’affaires ont été réglées concernant des agressions sexuelles ou non, de la mendicité très organisée (22 arrestations) et des stupéfiants. Une nette hausse des cambriolages, en particulier sur Cauterets, mais là encore, c’est une affaire en cours de résolution.

Il est rappelé aux élus qu’ils peuvent solliciter la gendarmerie pour faire des contrôles routiers ponctuels s’ils estiment que la circulation intra-muros leur paraît excessive; idem pour des comportements suspects de personnes inconnues. À ce propos, il est souhaitable de relayer cette information auprès des personnes âgées afin d’assurer leur sécurité.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.