Indre-et-Loire : Le nom du Colonel Arnaud Beltrame pour deux futures casernes de gendarmerie ?

Deux communes d’Indre-et-Loire souhaitent donner le nom du Colonel Beltrame à leurs futures casernes de gendarmerie. Avoine, où devrait être inaugurée à la fin de l’année la brigade du Peloton de sécurité et de protection de la gendarmerie (PSPG) et Loches avec la gendarmerie prévue pour 2019.

870x489_maxbestof056406

Le service de presse de la Gendarmerie nationale le confirme, les demandes pour baptiser des rues, des squares, des immeubles du nom du colonel Arnaud Beltrame affluent de toute la France.

A Avoines et à Loches, des casernes de gendarmerie sont en cours de construction et tout naturellement les élus comme Didier Godoy maire d’Avoine ont souhaité leur donner le nom d’Arnaud Beltrame. “Quand on parle de héros au sens littéral du terme c’est vraiment un héros. Je pense que lui rendre hommage avec une caserne de gendarmerie en cours d’édification, c’est quelque chose qui allait de soi”. Et le maire d’Avoine d’ajouter qu’il est confiant sur l’unanimité de la population pour cet hommage.

La demande doit passer par le ministère et la famille

A Loches, également la future gendarmerie serait un très bel hommage au colonel Beltrame tué par un djihadiste à Trèbes dans l’Aude. Pour Marc Angenault, le maire de Loches,  il y a tant de similitude entre les deux villes :“ce qui s’est passé à Trèbes aurait pu se passer à Loches, le  Super U de Trèbes aurait pu être celui de Loches. On est sur des tailles de villes similaires. Des populations comme celle de Loches sont particulièrement sensibles à cette dérive un peu violente de notre société. Je crois que le geste héroïque a fortement marqué les esprits.”

Pour pouvoir baptiser une caserne de gendarmerie du nom du colonel Beltrame, les élus devront faire la demande auprès du groupement de gendarmerie d’Indre-et-Loire qui transmettra au ministère de la Défense et de l’intérieur. Celui-ci, en accord avec la famille,  aura le dernier mot.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *