Ils forcent un contrôle de gendarmerie

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à 23 h 55, les gendarmes de la communauté de brigades des Mées étaient en poste de contrôle à Oraison lorsqu’un véhicule Audi type A4 s’est présenté. Le conducteur n’a pas obtempéré aux injonctions des militaires, forçant le contrôle et prenant la fuite dans la nuit noire.

Immédiatement informé, le centre opérationnel de la gendarmerie de Digne-les-Bains, sous l’autorité du colonel Brochier, a déclenché un plan barrage sur le secteur en activant une quinzaine de gendarmes du peloton motorisé de Peyruis, des brigades motorisées de Digne, Château-Arnoux et Manosque, des communautés de brigades de Digne et Mézel.

Le véhicule abandonné retrouvé à Malijai

À 0 h 30, le véhicule a été retrouvé abandonné à Malijai, vide de tout occupant. Un rapprochement était alors effectué avec un individu qui errait à pied à proximité, le long de la route.

Cet homme était contrôlé et interpellé. Il s’agit d’un jeune de 22 ans demeurant à Château-Arnoux. Deux autres personnes étaient à bord de la voiture au moment des faits.

Une enquête est en cours, menée par les gendarmes de la brigade d’Oraison pour déterminer les circonstances exactes de ce refus d’obtempérer ainsi que le rôle de chacun des occupants.

Le refus d’obtempérer constitue un délit sanctionné à titre de peine principale de trois mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende et à titre de peine complémentaire la suspension du permis de conduire et une perte de 6 points. Ces peines peuvent être aggravées lorsque l’auteur aura exposé directement autrui à un risque de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente, rappelle la gendarmerie.

Source : Le Dauphiné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.