Ile-de-France : les ados piégeaient les pédophiles pour les dépouiller

8043336_25a90060-5392-11e9-b955-5490af1eb125-1Illustration. Les trois adolescents utilisaient les messageries du réseau Instagram pour dénicher leurs victimes

Des jeunes de 15 à 17 ans se faisaient passer pour une adolescente de 12 ans sur les réseaux sociaux pour mieux les attirer.

De mémoire de policier, c’est un procédé qui n’avait pas encore vu le jour. Un jeune de 17 ans est soupçonné de s’être fait passer pour une adolescente de 12 ans sur des sites Internet et des messageries, afin d’attirer des hommes, pour leur voler leur téléphone portable et leur carte bancaire. Il a été mis en examen, vendredi, par un juge de Versailles, pour des faits d’extorsion.

C’est une de ses victimes qui a mis fin à ses agissements en alertant la police. Le 14 mars dernier, ce jeune homme avait rendez-vous à Chatou (Yvelines) avec « une personne contactée sur Internet », indique-t-il sans plus de précision. Mais une fois arrivé sur le lieu convenu, rue Berthelot, vers 19 heures, trois hommes encagoulés l’ont agressé. Sous la menace d’une bombe lacrymogène et d’un pistolet, il a été contraint de leur laisser son portefeuille, sa carte bancaire, son téléphone portable, son casque et ses gants de moto.

Quelques minutes, plus tard, la police municipale retrouve lors d’une patrouille dans le quartier deux jeunes qui semblent correspondre à la description faite par la victime. L’un d’eux parvient à prendre la fuite avant d’être retrouvé peu après par les enquêteurs de la sûreté urbaine de Saint-Germain-en-Laye. Les deux garçons, âgés de 15 et 16 ans, reconnaissent être les auteurs de l’agression : ils sont remis en liberté, en attendant leur convocation devant la justice. Les forces de l’ordre poursuivent leurs investigations et identifient le troisième suspect, qu’ils l’arrêtent, jeudi, à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Les victimes rechignent à se faire connaître

C’est après cette interpellation que l’enquête prend une autre tournure. Le plus âgé du trio raconte qu’il se faisait passer pour une jeune femme sur la messagerie Instagram. Lorsqu’on lui a demandé son âge, il a eu l’idée de répondre 12 ans… La réaction des interlocuteurs l’a alors (…)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Source : News Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.