Il percute un gendarme en Haute-Marne et est interpellé dans la Meuse

En patrouille mercredi en début d’après-midi dans le secteur de Vitry-le-François (Marne), des motards de la gendarmerie repèrent un véhicule signalé volé.

photo d'illustration.

En patrouille mercredi en début d’après-midi dans le secteur de Vitry-le-François (Marne), des motards de la gendarmerie repèrent un véhicule signalé volé. Aussitôt ils le prennent en chasse jusqu’à ce qu’un des motards se fasse percuter par la dite voiture à l’entrée de Villiers-en-Lieu (Haute-Marne).

Toujours en fuite, le véhicule est alors pris en chasse par la police de Saint-Dizier, un plan de recherche et lancé et l’information relayée dans la Meuse limitrophe avec la Haute-Marne. Le plan Milan sera aussi mis en action.

Sans résultat, puisqu’à 17 h, en l’absence d’informations le dispositif était levé. Pour quelques heures seulement, jusqu’à ce que le véhicule soit signalé à Seuil-d’Argonne (Meuse). Un témoin signalera même avoir vu l’auteur des faits pour avoir eu un accident avec lui. Aussitôt le dispositif a été remis en place et la voiture était retrouvée incendiée en bordure de départementale entre Vaubecourt et Laheycourt. Engagée l’équipe cynophile permettra de faire aboutir les recherches. Le chien ne tardera pas à lever une piste et à trouver des vêtements. Le fuyard a finalement été découvert à 20 h 15 en bordure d’un chemin départemental entre Seuil-d’Argonne et Pretz-en-Argonne. Au total, 24 patrouilles de gendarmes ont été engagées sur la Meuse, ainsi que l’hélicoptère de la gendarmerie.

Le Toulois, âgé de 34 ans, déjà connu de la justice pour des faits de vols et de violences a été placé en garde à vue. Le véhicule a bord duquel il circulait avait été signalé volé depuis septembre dans la Marne.

Bien que le gendarme percuté n’ait pas été blessé, les suites judiciaires de cette affaire se poursuivront dans la Marne.

 

K.D.

Source : Est Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.