Il finit son cours de conduite à la gendarmerie !

Il a grillé un stop, puis refusé la priorité à des piétons et enfin emprunté un sens interdit ! La monitrice d’auto-école, effarée par toutes ces infractions, a alors fait rouler son élève jusqu’à la gendarmerie de Couëron (Loire-Atlantique), près de Nantes.

C’est un cours de conduite comme un autre qui commence, vers 8 h 30, ce 19 juillet, à Nantes. L’élève, un jeune homme de 20 ans, en est à sa 17e heure de conduite. Avec sa monitrice, il s’engage sur les routes de Nantes puis sur celles de Couëron. Tout ce qu’il y a de plus normal… En apparence.

Premier problème : l’apprenti conducteur ne s’arrête pas à un stop. Puis, il refuse la priorité à deux piétons. Ensuite, le jeune Nantais se positionne mal dans les ronds-points et finit même par emprunter un sens interdit ! Tout ça malgré les directives et rappels de la monitrice, qui commence à avoir de sérieux doutes sur l’état psychologique et physique de son élève…

Jusqu’à la gendarmerie

Est-il sous l’emprise d’alcool ? De stupéfiants ? Pour en avoir le cœur net et pour éviter un probable accident, elle lui demande de conduire… jusqu’à la gendarmerie de Couëron. Les gendarmes ont été prévenus juste avant par la monitrice…

Devant les locaux, les gendarmes soumettent l’automobiliste à des dépistages d’alcool et de stupéfiants. Ceux-ci s’avèrent positifs au cannabis ! Le jeune conducteur avoue alors « avoir consommé du cannabis au cours de la nuit écoulée et avoir peu dormi ».

Un prélèvement sanguin est ensuite effectué pour confirmer le dépistage. Les échantillons analysés par un laboratoire confirment un usage quasi journalier de cannabis. Ce que reconnaît le jeune homme. Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes le 9 novembre 2017 et ne devrait pas repasser derrière le volant d’une voiture avant un petit moment.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.