Il faut savoir faire une pause musicale parfois…

Un ami de profession-gendarme nous adresse cet article accompagné de ce texte
qu’il offre aux chanteurs résistants qui voudraient le chanter. Il écrit également :

Nous n’entendons pas beaucoup depuis le début de l’opération covid19 le chanteur Goldman. Lui et d’autres qui voulaient savoir ce qu’il ont dans le ventre et pensaient qu’ils n’en auraient jamais l’occasion, ont désormais la réponse. Mais il n’est pas trop tard pour relever la tête, retirer la muselière , rejoindre leur camarade Francis Lalanne et la résistance.

Nightcore – Né en 17 à Leidenstadt [Jean-Jacques Goldman

Et si j’étais né en 21 à Paname
Au milieu d’un champ de pro masques
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Pour la liberté, combattant ?

Bercé d’humiliation, de mensonge et d’ignorance
Harcelé de propagande
Aurais-je été de ces improbables consciences
Résistant au milieu d’un torrent

Si j’avais grandi en terre satanitaire
Soldat d’une foi, d’une caste
Aurais-je eu la force envers et contre les miens
De redevenir un humain

Si j’étais né non injecté en camp covid Entre le pouvoir et la peur
Aurais-je entendu ces cris masqués par le vent
Rien ne sera comme avant

On saura bientot c’qu’on a vraiment dans nos ventres
Cachés derrière nos apparences
L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau ?
Ou le pire ou le plus beau ?
Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau
S’il fallait plus que des mots ?

Et si j’étais né en 21 à Paname
Au milieu d’un champ de pro masques
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Pour la liberté, combattant ?

On ne nous epargnera pas à toi et moi très longtemps
D’avoir à choisir un camp.

https://www.youtube.com/watch?v=LMYpY1jZzT0

Baguette Nightcore 11 k abonnés Musique : Jean-Jacques Goldman – Né en 17 à Leindenstadt Les lyrics sont dans la vidéo 🙂

Né en 17 à Leidenstadt – Jean-Jacques Goldman – piano – par Florian Thibaud

Signé : Octarion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.