Hauts-de-Seine : Un gendarme en garde-à-vue. Il demandait aux individus qui squattaient les parties communes de son immeuble de partir

Le militaire n’en pouvait plus de voir des jeunes squatter le hall de son immeuble en consommant de la drogue. Il est descendu pour leur demander de partir mais la situation a dégénéré. Il se retrouve en garde à vue.

Dimanche soir à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, un gendarme en repos a été placé en garde à vue après qu’un adolescent âgé de 17 ans soit blessé. Les faits sont survenus vers 18H45 quand un gendarme retrouve un groupe d’individus dans les parties communes de son immeuble.

Les jeunes consomment de la drogue. Agacé par la situation, le militaire tente de les faire partir de là. Mais la situation dégénère, les jeunes se rebellent. Une rixe éclate entre le groupe d’individus et le gendarme, équipé d’une matraque télescopique et d’une bombe lacrymogène.

Quand la police arrive sur place, un adolescent présente une plaie d’un centimètre sur trois au niveau de l’épaule. Il explique avoir reçu un coup de couteau. Ses jours ne sont pas en danger, il sera évacué vers l’hôpital. Les autres individus accusent le gendarme d’avoir blessé l’adolescent.

Ce dernier explique qu’il n’a pas de couteau sur lui. L’arme ne sera pas retrouvée par les forces de l’ordre comme l’explique ACTU17. Le gendarme sera placé en garde à vue. Nous apportons notre soutien au militaire.

Source : Actu Pénitentiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.