Hausse du prix du tabac : le joli cadeau de Noël du gouvernement fait aux trafiquants

trafic-de-tabac-cigarettes-de-contrebande-police-gendarmerie

Bientôt presque aussi rentable que le deal de stupéfiants, le trafic de cigarettes devient endémique et alimente une économie parallèle qui échappe totalement au contrôle et aux finances de l’Etat.

Les chiffres à la baisse affichés en matière de consommation de tabac par le ministère de la santé sont un leurre. Si les ventes de cigarettes sur le marché légal sont effectivement en baisse, les transactions sur le marché clandestin explosent.

Bilan ? On fait couler les buralistes, on enrichit les trafiquants et on expose les fumeurs à un risque de santé supplémentaire avec du tabac de contrebande encore plus nocif.

La hausse du prix du paquet de cigarettes ne fait pas réellement baisser le nombre de fumeurs, c’est faux. Cette énième augmentation aura pour unique effet de céder des parts de marché supplémentaires aux groupes criminels impliqués dans le trafic.

La politique délétère menée par la Macronie au nom de la santé publique permet l’émergence et la pérennisation en France d’un trafic ayant donné naissance à la Camorra napolitaine.

Sous-estimer les conséquences à long terme du trafic de cigarettes est une faute morale et politique. Nous en subirons inéluctablement les conséquences sécuritaires prochainement.

L’exécutif ferait mieux d’inciter la sécurité sociale à prendre en charge une partie du coût de la cigarette électronique qui reste l’une des meilleures aides pour arrêter de fumer..

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.