Guéret : Un jeune homme se rebelle pendant son interpellation et blesse deux policiers

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a blessé deux policiers, à Guéret, vendredi en fin d’après-midi. Il s’est rebellé lors de son interpellation, alors qu’il cassait du mobilier chez son ex-compagne.

870x489_index

Un jeune homme a blessé deux policiers vendredi à Guéret. Il s’est rebellé lors de son interpellation. © Radio France – Pierre-Antoine Lefort
Guéret, France

C’est un coup de sang qui pourrait lui coûter cher. Un jeune homme doit être jugé en comparution immédiate ce lundi. Âgé d’une vingtaine d’années, il a blessé deux policiers vendredi, un peu après 18 heures à Guéret, et abîmé une voiture de police. Il s’est débattu lors de son interpellation.

Les fonctionnaires de police ont été alertés un peu plus tôt, alors que le jeune homme était en train de casser du mobilier chez son ex compagne, dans le quartier Brésart. Une violente dispute venait d’éclater.

Il blesse deux policiers et brise la vitre d’une voiture de la police

La jeune femme est alors sortie de chez elle et est allée directement au commissariat, en expliquant qu’elle n’osait pas retourner à son domicile. A l’arrivée des forces de l’ordre, l’homme est toujours sur place. Il refuse de suivre les policiers, se rebelle, et blesse légèrement deux policiers, qui se verront prescrire chacun plusieurs jours d’ITT. Une fois dans la voiture, là encore, il ne cesse de se débattre, donne des coups de pied à la vitre arrière droite, qui tombe à terre et se brise. 

Le jeune homme finira par se calmer en arrivant au commissariat. Sur lui, les agents retrouvent deux cartes bancaires appartenant à son ex, qu’il a en partie brûlées. Il reconnait les faits qui lui sont reprochés. Déjà connu des services de police, il a été déféré devant un magistrat dimanche après-midi, au terme de sa garde à vue.

Il doit être jugé pour rébellion, dégradation d’un bien d’utilité publique (en récidive), vol et destruction, ainsi que pour les dégradations dans l’appartement de son ancienne compagne.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.