Guérande Un homme décédé dans un accident d’ULM

ulm.JPG

L’alerte a été donnée à 14 h 15 ce mardi. Un petit avion, parti de l’aérodrome de La Baule et en route vers Redon, avait disparu des écrans radars de l’aviation civile. Les voisins n’ont entendu qu’un grand bruit : l’appareil a percuté une petite falaise au bord de l’étang situé près du chemin du Mené, à Guérande, tout proche de Sandun.

Le choc a été très violent : le pilote est décédé sur le coup. La gendarmerie est en train de vérifier son identité. Les militaires, aidés de nombreux sapeurs pompiers, ont également recherché un éventuel passager. Mais le pilote aurait bien été seul dans ce petit avion, qui ne lui appartenait pas.

La tâche n’est pas aisée. En effet, l’avion est resté accroché dans les arbres de la paroi, au-dessus du lac. Ce qui rend bien difficile la désincarcération du corps.

“Une équipe de déminage est également arrivée sur les lieux, pour enlever la roquette du parachute qui ne s’est pas déclenché”, explique le capitaine Chevallereau, de la compagnie de gendarmerie de Saint-Nazaire.

Reste à déterminer les circonstances, encore floues, vu le temps ensoleillé qui régnait cet après-midi. Aucune circonstance, défaillance technique ou humaine, n’est pour l’instant exclue.

L’enquête judiciaire sera menée par la brigade de gendarmerie de Guérande, aidée pour la partie technique par la brigade de gendarmerie des transports aériens. Une enquête administrative sera aussi diligentée par le bureau des enquêtes et analyses, qui viendra de Paris.

Source : L’Echo de la Presqu’ile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.