Gloucestershire. Des policiers qui ne peuvent plus travailler à cause de leurs voitures électriques

La voiture électrique, c’est bien. Mais pour certaines missions de la police, ces véhicules posent de très gros problèmes à cause de leur autonomie et des infrastructures de charge nécessaires. Au point de ne même plus pouvoir travailler correctement…

L’article de Turbo ici

Source : Police & Réalités

La voiture électrique, c’est bien. Mais pour certaines missions de la police, ces véhicules posent de très gros problèmes à cause de leur autonomie et des infrastructures de charge nécessaires. Au point de ne même plus pouvoir travailler correctement…

Comme les forces de l’ordre françaises, les policiers britanniques ont commencé à s’équiper de véhicules 100% électriques pour remplir certaines de leurs missions. La police du Gloucestershire, par exemple, a même passé 21% de tous ses véhicules à la technologie électrique avec quelques 66 Nissan Leaf et 9 Nissan NV200 parmi ses effectifs.

Mais d’après l’un des hauts responsables de la force de police du Gloucestershire, ces véhicules 100% électriques posent de sérieux problèmes aux policiers lors de certaines de leurs missions. « J’ai entendu parler de policiers obligés de passer beaucoup de temps au volant de ces véhicules à chercher des points de charge, tombant finalement en panne d’énergie et contraints de récupérer d’autres voitures. Ça nous empêche parfois de travailler correctement et de lutter contre le crime », déclare Chris Nelson.

Pas forcément adaptés

D’après Chris Nelson de la police locale, il y a manifestement une incompatibilité entre l’autonomie de ces véhicules et certaines des missions auxquelles ils ont été affectés. De quoi refroidir un peu les forces de police en ces temps où elles sont incitées à acheter des véhicules électriques pour renouveler leurs effectifs ?

Source : The Telegraph

Source : Turbo

Répondre à weingarten Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.