Gironde: Un maire demande à un de ses habitants de retirer son drapeau de la France Libre

POLEMIQUE Pour l’élu, cet affichage est ostentatoire, l’administré estime au contraire qu’il a tout à fait le droit d’arborer ce drapeau français à croix de Lorraine à sa fenêtre…

960x614_drapeau-france-libreDrapeau de la France Libre — LANGLOIS-POOL/SIPA

A Sainte-Terre, petite commune de 2.000 habitants en Gironde, un véritable bras de fer s’est engagé entre le maire, socialiste, de la commune, et un habitant qui ne souhaite pas décrocher le drapeau de la France Libre qu’il a installé à sa fenêtre.

Selon Le Figaro qui rapporte cette affaire, le maire Guy Marty estime que cet affichage est ostentatoire au sein d’une commune « qui se veut paisible », et que « plusieurs personnes de la commune et des communes environnantes » sont « interpellées » de voir ce drapeau « à longueur d’année ». Il a donc prié son administré de « faire le nécessaire. »

« Ce drapeau est ostentatoire de quoi ? »

L’habitant, de son côté, explique s’être exécuté dans un premier temps, puis être allé voir les gendarmes pour savoir s’il avait le droit ou pas d’accrocher ce drapeau français à croix de Lorraine. Et ces derniers n’ont rien trouvé à redire. Alors « je l’ai remis » poursuit-il.

Capture d’écran 2018-05-20 à 00.37.49

Ce résident se présente comme un membre du parti souverainiste UPR, « absolument pas radical » et « antiraciste convaincu ». « Ce drapeau, il est ostentatoire de quoi ?, s’indigne-t-il. Je trouve ça dommage que l’on ne puisse pas être fier de son pays et le dire. »

L’élu envisagerait cependant de prendre un arrêté pour interdire ce drapeau surplombant le domaine public.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.