Gilets jaunes : un officier de police en garde à vue pour rébellion

INFO LE POINT. Le capitaine, qui était hors service, aurait insulté les forces de l’ordre qui dispersaient la manifestation des Gilets jaunes samedi à Paris.

L’acte 45 des Gilets jaunes a tourné court à Paris. Après les alertes de la direction du renseignement de la préfecture qui prévoyait une mobilisation à la hausse, et alors que les Gilets jaunes avaient manifesté leur intention de rejoindre la marche pour le climat, les forces de l’ordre étaient sur le pied de guerre.

À 18 heures, la préfecture faisait état de 163 interpellations et le parquet de 99 gardes à vue, alors que, selon l’AFP, quelques centaines de manifestants seulement s’étaient déplacés à Paris. Parmi ces gardes à vue, une se distingue. C’est celle, pour « rébellion » et « outrages », d’un policier alors qu’il était hors service. Selon nos informations, ce capitaine qui ne fait pas partie d’un service actif du ministère de l’Intérieur a insulté ses collègues qui assuraient le maintien de l’ordre, une information confirmée par les autorités.

Source : Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.