“Gilets jaunes” : les deux gendarmes agressés à Paris ont porté plainte

Les deux gendarmes molestés sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, samedi 5 janvier à Paris en marge de l’acte 8 des “gilets jaunes”, ont déposé plainte.

7796146632_boxeur-1

Un homme vêtu de noir a boxé un gendarme lors de l’acte 8 des “gilets jaunes”, samedi 5 janvier Crédit : Capture d’écran / Twitter
Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Les deux gendarmes molestés sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, à Paris, ont décidé de porter plainte au lendemain de l’acte 8 de la mobilisation des “gilets jaunes”.

Samedi 5 janvier, lors de cette nouvelle journée de mobilisation, des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté sur la passerelle qui relie les deux rives de la Seine au niveau du Jardin des Tuileries.

Sur des images largement diffusées sur les réseaux sociaux, on voit un gendarme à terre, entouré de manifestants et frappé par l’un d’eux portant un manteau et un bonnet noir. Ce gendarme s’est vu prescrire 15 jours d’incapacité totale de travail (ITT) et a porté plainte ce dimanche 6 janvier, selon une source de la gendarmerie, confirmant une information de BFMTV.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *