Gendarmes et policiers blessés : plainte contre la cagnotte de Muselier… qui porte plainte en retour

breves5c3876ba6f3b6_1Renaud Muselier, lors de ses voeux à la presse, le 11 janvier 2019 à Marseille. Photo A.J

La cagnote lancée par Renaud Muselier il y a trois semaines en faveur des gendarmes et policiers blessés ne fait pas que des heureux. Y compris au sein des forces de l’ordre. Un syndicat de policiers, “France police – Policiers en colère”, dont certains dirigeants sont proches du Rassemblement national, a porté plainte contre Renaud Muselier pour des faits supposés “d’abus de confiance” et “d’escroquerie”. Il considère que “cet argent va finir dans les caisses d’une association loi 1901 qui a sa personnalité civile propre et qui n’est donc pas par conséquence les forces de l’ordre”.

De quoi faire bondir le président LR de la Région Provence Alpes Côte d’Azur. Sans attendre, il a décidé de “porter plainte en retour pour diffamation et dénonciation calomnieuse. En effet, je n’ai aucunement l’intention de laisser les policiers blessés être pris en otage par un syndicat politisé”.

Renaud Muselier souligne l’argent de la cagnotte, dont le montant est de près d’1,5 million d’euros à neuf jours de sa clôture, est “destiné à une association clairement identifiée au ministère de l’Intérieur. Elle est sur un compte bloqué, dans une transparence totale. Un million d’euros doit aller aux forces de l’ordre blessées depuis le début de la crise des gilets jaunes, 500 000 euros aux orphelins de la police”, précise-t-il.

Source : La Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *