Gendarmerie : un centre de tir unique dans le Calvados

Gendarmerie : un centre de tir unique dans le Calvados

Le centre de tir a ouvert en même temps que la caserne Martin, en mai 2011.

Lové au cœur de la caserne Martin à Caen, le centre de tir n’est pas des plus faciles à trouver. Seule les oreilles averties reconnaîtront le bruit du canon qui vient d’être caressé par la balle. Calfeutré en sous-sol, cet espace d’entraînement accueille les gendarmes du Calvados et les policiers municipaux de Caen. « Mais tous les militaires ne pratiquent pas forcément ici, car pour les unités éloignées, il est parfois moins cher de s’entraîner dans le civil à proximité de chez eux« , explique Patrice Quero, gendarme au sein du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, adepte du lieu.

A balles réelles

Le moniteur qui instruit la séance décide à chaque fois du scénario à explorer. Jeux de lumière, obstacles, effets sonores… les variables ne manquent pas pour pousser le tireur à développer ses capacités de concentration. Elles peuvent être gérées depuis un ordinateur. Le niveau des séances est adapté en fonction des compétences de chaque brigade. « Les conditions de travail sont excellentes« . Le plus souvent, deux personnes s’essaient en même temps, se répartissant les quatre couloirs de 25 m de long. Toujours au chaud et sur un sol uniforme et plat.

« En moyenne, chaque gendarme y passe deux ou trois fois par an. Quatre à cinq pour certaines unités spécialisées, soit en utilisant des munitions réelles ou des munitions d’instruction avec un bout en plastique. » Le reste de l’année, les gendarmes s’entraînent dans des lieux fermés, mais uniquement avec des munitions d’instruction.

Source et Galeries photos : Tendance Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.