Gendarmerie du Tréport : Organisation et enjeux modifiés, les gendarmes toujours sur le terrain

L’inspection de la gendarmerie avait lieu vendredi dernier au Tréport. L’occasion de dresser un bilan des interventions réalisées en 2016 et de mettre plusieurs militaires à l’honneur.

Pour le chef d'escadron Vedrenne et le capitaine Le Floch, c'était la première inspection de gendarmerie au Tréport. -
Pour le chef d’escadron Vedrenne et le capitaine Le Floch, c’était la première inspection de gendarmerie au Tréport. –

Comme chaque année, la brigade territoriale autonome du Tréport présentait vendredi 10 mars le bilan du travail accompli au cours de l’année. L’occasion pour les élus du secteur de connaître les enjeux auxquels doivent faire face les gendarmes. Cette cérémonie, qui avait lieu dans la salle Reggiani du Tréport, était la première du chef d’escadron Agathe Vedrenne, arrivée en août à la compagnie de Dieppe et du Capitaine Pierre-Jean Le Floch, arrivé également en août à la brigade du Tréport.

« L’idée derrière cette cérémonie, c’est de rendre compte de notre travail et de créer un moment d’échanges avec vous » explique Agathe Vedrenne aux différents maires d’une large zone s’étendant de Petit Caux à Incheville en passant par Eu où interviennent les 37 gendarmes du Tréport. « La circonscription est étendue, avec 44 communes pour environ 38 000 habitants. Nos priorités sont d’être présents sur le terrain et aussi de contrôler les flux et faire remonter des informations dans un contexte de menaces terroristes. Ainsi pour 2016 peut-on signaler 2 870 passages au fichier des personnes recherchées ainsi que 2 024 à celui des véhicules volés » détaille le chef d’escadron.

De nouvelles communes couvertes

« L’action sur la brigade du Tréport est soutenue et avec la réorganisation qui nous a amené à couvrir de nouvelles communes, nous avons dû réaménager le secteur » explique Pierre-Jean Le Floch. Ce dernier explique par ailleurs vouloir renforcer la participation citoyenne : « Cela fonctionne bien. L’idée, c’est d’identifier des personnes référentes pour s’approprier les territoires. L’idéal est de cibler des quartiers où il y a une bonne cohésion sociale ».

Laurent Jacques, maire du Tréport, souligne les « excellentes relations qui existent entre la brigade et les élus. C’est un plaisir pour nous d’organiser cette petite cérémonie. Vous êtes au service de nos concitoyens, en première ligne dans la défense de l’état de droit ».

2016 en chiffre
L’année dernière, le nombre d’interventions réalisées par les gendarmes du Tréport s’élève à :
– 1 694 interventions (stable par rapport à 2015).
– 17 % de celles-ci sont effectuées la nuit (plus élevé que d’autres brigades).
– 964 faits de délinquance (en hausse), dont 93 cambriolages et 155 vols liés aux véhicules.
– 66 interventions liées aux stupéfiants, soit « deux fois plus que l’année précédente, ce qui prouve l’esprit d’initiative des gendarmes » souligne le chef d’escadron.
– En terme de sécurité routière, il y a eu 16 accidents corporels, aucun tué mais 31 blessés (en hausse). 915 infractions ont été constatées (en hausse), dont 75 liées à l’alcool (sur 7 700 dépistages) et 15 aux stupéfiants.

Cinq gendarmes félicités
Au cours de la cérémonie, cinq gendarmes de la brigade du Tréport ont été mis à l’honneur, recevant des lettres de félicitations de la part des instances départementales de la gendarmerie. « Cela ne veut bien sûr pas dire que les autres n’ont rien fait » souligne Agathe Vedrenne, chef d’escadron.
– Mickaël Douay, réserviste, a permis la résolution d’une affaire au cours de laquelle un gendarme de Neufchâtel avait été gravement blessé alors qu’il poursuivait un automobiliste en moto.
– Louis-Philippe Guenot et Sébastien Flandrin ont été félicités pour leur sang-froid, réactivité et maîtrise de la situation quand à Mers-les-Bains le 10 juillet, un forcené s’était cloîtré, armé, à son domicile.
– Marc Sicius et Magali Facelina ont été félicités pour leur pugnacité, réactivité et rapidité le 14 janvier 2017, en permettant à 21 familles d’évacuer un immeuble en feu au Tréport, puis en interpellant l’auteur présumé des faits. « Cette récompense va à toute la brigade puisque nous avons fait cela ensemble » souligne l’adjudant Sicius.

Source : L’Eclaireur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.