Gendarmerie du Teil : d’excellents chiffres pour la compagnie

Le Teil gendarmerie

Une inspection de gendarmerie, plus que d’inspecter réellement les unités (on imagine bien que les liens sont continus), c’est l’occasion de faire le point sur la vie de la compagnie. De parler des chiffres…

Et à ce jeu-là, la Compagnie du Teil avait de quoi afficher un grand sourire : une baisse de 11 % des cambriolages en 2014, ainsi qu’une dégringolade des atteintes aux biens (-14 % de 2013 à 2014, et -17 % de 2014 à 2015). En bref, le chef d’escadron Fabien Strebel avait de quoi être fier de ses hommes…

Pour le Colonel Fourcade, ces excellents chiffres ne sont pas le fruit du hasard, il consacre une organisation spécifique des services avec la mise en place du Gelac, un groupe d’enquêteurs dédié à la résolution des cambriolages. Remodelé il y a moins d’un an, le résultat semble être à la hauteur…

Participation citoyenne et vidéoprotection

Néanmoins, personne n’est parfait et le Colonel Fourcade vise la perfection. C’est pourquoi il n’a pas hésité à évoquer quelques grands axes qui pourraient encore améliorer l’efficacité des unités. Le colonel milite ainsi pour des liens accrus entre forces de l’ordre et élus locaux. Il invite également à une généralisation du dispositif de « Participation citoyenne » (anciennement « Voisins vigilants », mais sans le côté « milice ») initié par les élus et repris par la population : « Je n’ai pas de photocopieuse à gendarmes. Voilà le genre d’action où j’ai besoin de vous. Vous avez téléphone ouvert dans n’importe quelle unité, vous pouvez nous faire remonter les choses bonnes comme les mauvaises… ».

Pour limiter la délinquance, le Colonel Fourcade a rappelé l’investissement des référents sûreté qui peuvent être consultés par les collectivités pour des diagnostics précis. Par exemple, le Colonel regrette que dans l’affaire des dégradations en série de voitures à La Voulte et au Pouzin, ce soit un système de vidéoprotection drômois qui ait donné les éléments principaux de l’enquête… Vers plus de caméras ? Peut-être…

Enfin, si le Colonel Fourcade a salué la nouvelle philosophie qui veut que les gendarmes soient aujourd’hui plus mobiles, il a également rappelé que la sécurité est l’affaire de tous. « L’Ardèche est un département où il fait bon vivre, et des fois on oublie l’essentiel ». Alors fermez vos voitures, ne laissez pas vos sacs à mains en vue, et arrêtez de faire des appels de phares lors des contrôles…

Source : e-Tribune.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.