Gendarmerie : deux nouveaux arrivants

Le capitaine Perrault (à gauche) et le major Faucomprez, autour des deux nouveaux gendarmes. - Le capitaine Perrault (à gauche) et le major Faucomprez, autour des deux nouveaux gendarmes.

 Le capitaine Perrault (à gauche) et le major Faucomprez, autour des deux nouveaux gendarmes.

La gendarmerie d’Airvault était sur son 31 jeudi dernier, pour la venue du capitaine Marc Perrault, commandant de la compagnie de Parthenay. Celui-ci procédait à une visite d’inspection annuelle des lieux. Une gendarmerie appelée aussi COB, communauté de brigades, pour les anciens cantons d’Airvault et Thénezay.
Le capitaine a accueilli les présents, dont les élus locaux, en faisant noter l’exception de la situation suite aux événements parisiens récents ayant conduit à l’état d’urgence. Il a rappelé quelques chiffres, une brigade comprenant 17 militaires pour une population de 13.948 habitants sur 522 km2, comprenant 23 communes.

Hausse des vols de véhicules

« Il y a eu 576 interventions en 2015. Nous avons constaté une augmentation des vols de véhicules, de vols de carburant, alors que les cambriolages étaient en baisse », a-t-il précisé, demandant aux personnes lésées de « ne pas toucher aux scènes de délits ou de crimes » pour la bonne marche des enquêtes.
Avec la COB d’Airvault, des actions ont été menées au collège pour la prévention de la consommation de stupéfiants, également en direction des aînés, qui peuvent faire l’objet de tentatives d’escroqueries d’autant plus faciles que les particuliers n’ont pas l’habitude de prendre des précautions en milieu rural. En rappelant que la sécurité restait l’affaire de tous, le capitaine a invité à visiter la page Facebook de la gendarmerie des Deux-Sèvres.

” Dernière inspection dans ces murs ”

Il a aussi appelé chacun à bien accueillir deux nouveaux arrivants, la gendarme Amandine Grisard, venant de Saint-Jean-de-Sauves, mutée à Thénezay, et l’adjudant-chef Didier Karolczak, venant de Grenoble, muté à Airvault. Quant au commandant de la brigade, le major Jean-Yvez Faucomprez, celui-ci a déclaré : « C’est sans doute la dernière inspection dans ces murs, puisque nous devrions probablement déménager l’an prochain dans la nouvelle gendarmerie construite par la communauté de communes de l’Airvaudais et du Val de Thouet, que nous remercions à l’avance. »

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *