Gendarmerie de Conlie. L’adjudant Frédéric Cornec rejoint sa Bretagne

Après 9 années passées à Conlie, l’adjudant Frédéric Cornec quitte la brigade pour une nouvelle aventure dans sa région d’origine (Bretagne).

Une belle équipe !

En présence du maire, Joël Garenne ,et des élus du canton, le capitaine Collet, commandant de  la communauté de brigades de La Chapelle Saint-Aubin et le capitaine Lacroute, commandant en second de la compagnie de gendarmerie du Mans, sont venus le féliciter pour son parcours et lui souhaiter de continuer avec le même esprit.

L’enfant de Morlaix

Né à Morlaix dans le Finistère, Frédéric Cornec intègre la gendarmerie, le 13 mai 2002 comme élève gendarme adjoint à l’école de Chateaulin (Finistère) et à l’issue de sa formation initiale, il est affecté le 1er septembre 2002 à la brigade territoriale autonome de Landerneau (Finistère) où il sert 2 ans et demi en qualité de gendarme adjoint volontaire.

« Vous faites partie des premiers contingents de Gendarmes Adjoint Volontaires », précise le capitaine Collet.

Le 5 avril 2005, intégration à l’école de gendarmerie de Châteaulin comme élève sous-officier à la 3ème compagnie d’instruction « Que vous quittez avec le grade de Gendarme le 29 janvier 2006 à l’issue d’un brillant parcours, puisque vous êtes classé 31ème de votre promotion sur 111 ».

Un militaire très compétent

C’est le 30 janvier 2006 que Frédéric Cornec est affecté en qualité de Gendarme Agent de Police Judiciaire à Conlie. « Vous y faites vos premières armes et vous obtenez votre Certificat d’Aptitude Technique le 9 novembre 2007 avec une très bonne moyenne de 14,64/20, ce qui vous permet d’enchaîner directement sur la préparation à l’examen technique d’officier de police judiciaire que vous obtenez le 23 mars 2010 ».
Il est promu au grade de Maréchal des Logis chef le 1er juin 2011 et prend les fonctions d’adjoint au commandant de brigade secondant l’adjudant Lesage.

«Vous avez su dans cette période difficile, assumer des responsabilités pour lesquelles vous n’étiez pas préparé, et vous avez fait face, ainsi que toute la brigade, avec beaucoup d’engagement et de courage ».

Ses mérites et capacités de commandement reconnues lui valent d’être promu adjudant, le 1er décembre 2012 et de prendre le commandement de la brigade de Conlie, le 1er mai 2013 «après avoir suivi brillamment le stage National de Formation à l’Encadrement Opérationnel.

Il faut ajouter que vous êtes également Technicien en Identification Criminelle de Proximité, titulaire de la médaille d’or de la Défense nationale et que vous avez reçu deux lettres de félicitations du commandant de groupement».
Il laissera de son passage en Sarthe où il a fait une incursion quelques années hors de sa Bretagne « l’image d’un militaire et d’un gradé au caractère bien trempé, disponible, volontaire et déterminé, qui marquera.

Vous êtes, vous le savez, très apprécié de vos supérieurs, de vos subordonnés et de vos camarades. C’est avec regret que nous vous voyons partir, mais c’est avec bonheur que nous vous voyons rejoindre votre région natale. C’est amplement mérité. Gardez votre excellent esprit, votre indépendance, restez, le même, restez vous-même. Bon vent à vous, et Kénavo ».

Brigade de proximité de Plouigneau dans le Finistère

Frédéric Cornec, 34 ans, marié à Nolwen, deux enfants Louis et Nathan nés au Mans, rejoindra, le 16 septembre prochain, la brigade de proximité de Plouigneau dans le Finistère, commune de près de 5000 habitants (mutation à sa demande où se trouve toute sa famille « que j’ai accepté après consultation auprès de mon épouse », pour en prendre le commandement.
Une médaille et une enveloppe contenant un pécule  lui étaient remises par l’association « Humaine Mans ».

Source : Les Alpes Mancelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.