Gendarmerie. Arrivée du lieutenant Le Goff

le-lieutenant-le-goff-etait-en-poste-a-moelan-sur-mer-depuis_3693215_418x330p
Le lieutenant Le Goff était en poste à Moëlan-sur-Mer depuis 2014.

Même s’il est en fonction depuis le 1er août, la cérémonie de passation de pouvoir de commandant de la brigade de gendarmerie au lieutenant Le Goff est intervenue lundi.

Lundi matin, une cérémonie de passation de pouvoir s’est tenue à la gendarmerie de Plougastel dont le lieutenant Thierry Le Goff est en charge du commandement depuis le 1er août. Né en Allemagne et père de trois enfants, le Lieutenant Le Goff a débuté sa carrière militaire en tant que gendarme auxiliaire à Quimperlé en 1988, avant d’intégrer, dès l’année suivante, la compagnie d’élèves gendarmes de Berlin. Il sera ensuite en poste successivement à Saint-Malo, Besançon et Plourin-lès-Morlaix, avant de rejoindre l’état-major de Région à Rennes où il obtiendra le grade de maréchal des logis-chef. En 2005, il s’expatrie outremer, à Sainte-Anne, en Guadeloupe. Il y deviendra adjudant en 2006 et y restera jusqu’en 2009 date à laquelle il rejoindra la Nouvelle-Calédonie, Dumbéa précisément. Retour en Finistère, à Moëlan-sur-Mer, en 2014, pour trois ans. Pendant cette période, il passe brillamment le concours d’officier qui lui a permis, après la formation reçue, de choisir Plougastel comme affectation.

« Heureux et fier »

Le lieutenant Le Goff a désormais sous ses ordres une brigade composée de dix-neuf sous-officiers, deux gendarmes et deux réservistes, auxquels il n’a pas manqué de renouveler sa confiance durant la cérémonie qui s’est déroulée en présence du procureur et des instances de la commune. La gendarmerie locale a en effet la particularité d’être encore de compétence municipale et non départementale comme c’est généralement le cas. Le lieutenant Le Goff s’est dit « heureux et fier » d’intégrer le territoire et a rappelé les missions de respect de l’ordre public, lutte contre la délinquance et sécurité routière qui incombe aux fonctions des héritiers de la maréchaussée. Par ailleurs, lors de cette cérémonie, un gendarme et un adjudant-chef ont été distingués par une lettre de félicitations émanant de l’état-major pour leur efficacité et opiniâtreté qui ont permis la résolution de deux affaires particulièrement compliquées.

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.