Gendarme tué dans la Marne: le chauffard mis en examen et incarcéré

Le conducteur de la Peugeot 306 a percuté les deux motards de la gendarmerie de Sézanne hier aux alentours de midi.

Le conducteur de la Peugeot 306 a percuté les deux motards de la gendarmerie de Sézanne hier aux alentours de midi.

Le conducteur placé en garde à vue dans les locaux de la compagnie de gendarmerie d’Épernay à la suite de l’accident sur la RD951 qui a coûté la vie ce vendredi à un motard de la brigade motorisée de Sézanne et blessé un second, a été déféré devant le procureur de la République ce dimanche après-midi.

Il a été mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires par manquement délibéré à une obligation de prudence. L’homme de 32 ans, habitant Montmort-Lucy, aurait pris le volant alors qu’il était assujetti à un traitement médicamenteux lourd (de niveau 3) incompatible avec la conduite d’un véhicule.

Une information judiciaire a été ouverte. Un juge d’instruction va maintenant poursuivre les investigations et déterminer les circonstances exactes de cet accident mortel.

Un mandat de dépôt a été délivré à l’encontre du chauffard qui possède déjà un casier judiciaire avec huit mentions dont deux pour des délits routiers. Il a été incarcéré à la prison de Châlons-en-Champagne.

Les obsèques de l’adjudant Régis Geugneau, marié et père de deux enfants, auront lieu ce lundi dans l’intimité à Cluny, sa ville d’origine. Une délégation de gendarmes se rendra en Saône-et-Loire pour lui rendre un dernier hommage.

Source : L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.