Gard : un directeur de collège renvoyé pour avoir dénoncé un viol

Le directeur d’un collège privé a été licencié parce qu’il lui est reproché d’avoir rapporté un viol entre élèves à la gendarmerie sans prévenir d’abord sa hiérarchie.

7792350168_une-patrouille-de-gendarmerie-illustration

Une patrouille de gendarmerie (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Renvoyé pour avoir rapporté un viol entre élèves aux forces de l’ordre. Cela semble impossible, mais c’est ce qui est arrivé à ce directeur d’un collège privé de la commune de Saint-Ambroix dans le Gard, comme le rapporte Ouest-France.

Il est reproché à cet homme a 62 ans (qui était à trois ans de sa retraite) de ne pas avoir averti sa hiérarchie avant de contacter la gendarmerie au sujet d’un viol entre élèves de 4ème commis lors d’un voyage scolaire à Malte.

Son avocat, Me de Lumley, affirme que le courrier de licenciement reçu par son client est “un tissu de contrevérités”. Plusieurs recours vont être déposés devant les Prud’hommes et devant la justice pénale pour diffamation. Les enseignants de l’établissement soutiennent en majorité le directeur renvoyé. Ils se disent “effondrés”, selon Ouest-France.
Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *