Gard : le Pr Fourtillan, l’un des intervenants de “Hold Up”, est libre et a quitté l’hôpital psychiatrique

imageLe professeur Jean-Bernard Fourtillan est libre. / CAPTURE ECRAN. – NEWSROOM

Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, l’un des intervenants du documentaire “Hold Up” qui avait été placé en hospitalisation d’office, est libre. Ce mercredi 17 décembre, à Uzès, le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n’avait pas sa place à l’hôpital psychiatrique.

A Uzès, au Mas Careiron, le juge des libertés et de la détention a considéré, ce jeudi 17 décembre, que Jean-Bernard Fourtillan n’avait plus sa place dans un hôpital psychiatrique.

Des traitements expérimentaux pour Alzheimer

Ce septuagénaire est l’un des intervenants de “Hold-Up”, le documentaire conspirationniste sur le Covid 19. Il était recherché par la justice et faisait l’objet d’un mandat d’amener valable pendant quatre jours. Le 7 décembre, il avait été interpellé et placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Nîmes. Il devait être transféré pour être entendu par un juge d’instruction parisien qui lui reprocherait, entre autres, d’avoir administré des traitements médicaux expérimentaux à des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, dans une clinique sauvage.

Mais le 10 décembre, alors qu’il était incarcéré, son état de santé et surtout psychique avait soulevé des inquiétudes. Et le professeur Fourtillan avait alors été placé en hospitalisation d’office au Mas Careiron.

Dans le documentaire “Hold-Up”, le professeur Fourtillan affirmait que l’Institut Pasteur avait inventé le Covid 19. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *