Finistère : deux fillettes retrouvées mortes au Relecq-Kerhuon, leur mère hospitalisée

Deux sœurs de 4 et 6 ans ont été retrouvées mortes mercredi matin dans un appartement au Relecq-Kerhuon, près de Brest (Finistère). Inconsciente, la mère des fillettes a été hospitalisée. Le maire a mis en place une cellule psychologique pour les voisins et les proches des victimes.

Le drame s’est produit dans cet immeuble récent qui comprend 9 logements. © Radio France – Nicolas Olivier

Deux fillettes de 4 ans et demi et 6 ans et demi ont été retrouvées mortes ce mercredi 21 juillet dans un appartement du Relecq-Kerhuon, à l’est de Brest. C’est leur grand-mère qui a donné l’alerte, vers 10h15, alors qu’elle devait récupérer ses petites-filles et avait trouvé porte close. Les pompiers ont pénétré à l’intérieur du domicile, rue Hélène-Boucher, et ont découvert les deux corps ainsi que la mère, qui a été transportée à l’hôpital après avoir perdu connaissance. Ses jours ne seraient à priori “pas en danger” d’après le procureur de Brest Camille Miansoni.

Un “drame familial” selon le maire

L’enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Brest. Elle devra notamment déterminer la cause des décès. “Les circonstances qui ont conduit au drame ne sont pas encore connues à ce stade”, indique le parquet de Brest qui précise que les autopsies devraient avoir lieu ce jeudi.

“On s’oriente vers un drame familial, la mère aurait fait quelque chose à ses filles”, explique le maire du Relecq-Kerhuon Laurent Péron à France Bleu Breizh Izel. Âgée de 35 ans, elle aurait laissé une lettre expliquant son geste. Le père des victimes n’était pas présent au domicile familial, il suivait depuis quelques semaines une formation professionnelle à Saint-Malo. D’après une source proche de l’enquête, l’homme aurait récemment annoncé à sa compagne son intention de la quitter.

Dans ce quartier très calme, le drame a profondément choqué les riverains. Les deux enfants étaient scolarisées sur la commune. Une cellule psychologique a été mise en place en mairie.

https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=a9e28f31-8fa5-4255-b42a-4dffa006cb6c

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *