Essais Vaxx Pfizer : 1/4 de morts ou de disparus !

Plus de 22% des Cobayes des Essais des Vaxx Pfizer, dont Pfizer n’a pas de nouvelle, rendent invalides les résultats de ces essais !

Filibert : Comment peut-on agréer un produit dont les essais font état de la disparition de 22% des cobayes ! Ces 22% peuvent être morts ou fortement handicapés, les empêchant de donner de leurs nouvelles ! Une société comme Pfizer avait les moyens d’aller enquêter sur le devenir de ces absents, d’envoyer des chercheurs directement chez les personnes participantes aux essais, plutôt que d’attendre qu’elles se manifestent ! Ces absents enlèvent toute crédibilité à ces recherches et rien que les effets secondaires enregistrés rendent le produit trop dangereux pour un usage médical avec 3,7% de décès sur les cobayes ayant donné de leurs nouvelles ! Combien il y a de décès chez ceux qui n’ont pas donné de nouvelles ? Mystère, mais il y a de forte chance que des personnes décédées qui sont célibataires ne vont pas donner de leurs nouvelles ! Vu déjà le taux de mortalité, on peut pense que les essais ont utilisés des vaxxins fortement dosés, ce qui a sans doute pousser Pfizer à réduire les dosages des vaxxins diffusés en grand nombre et à limiter ces forts dosages à 5% des lots, comme observé dans les statistiques d’effets secondaires ! N’importe quel chercheur sain n’aurait pas agréé ces produits nocifs et seule une importante corruption à permis cette dérive ! 
Les 20 premières pages des essais Pfizer sont éloquentes !
Les documents diffusés de Pfizer commencent par une mise en garde anti-transparence : « Les informations contenues dans ce document sont exclusives et confidentielles. Toute divulgation, reproduction, distribution ou autre diffusion de cette information en dehors de Pfizer, de ses sociétés affiliées, de ses licenciés ou des organismes de réglementation est strictement interdite. En acceptant ou en examinant ces documents, vous acceptez de garder cette information confidentielle et de ne pas la divulguer à d’autres personnes (sauf si la loi applicable l’exige), ni de les utiliser à des fins non autorisées. »

Le rapport commence mal.
Page 7, sur 42.086 cobayes humains, outre les hospitalisations avec ou sans séquelles, il y aurait eu 1.223 décès et 9.400 personnes dont Pfizer n’a plus de nouvelles…
Page 16, les myocardies. Les événements graves sont dénombrés : Tachycardie (1098), Arythmie (102), Infarctus du myocarde (89), Insuffisance cardiaque (80), Infarctus aigu du myocarde (41), Infarctus myocardite aiguë (41), Insuffisance cardiaque aiguë (11), Choc cardiogénique et tachycardie orthostatique posturale. Tachycardie orthostatique posturale (7 chacun) et maladie coronarienne (6).
Apparition de l’événement de moins 24 heures à 21 jours, médiane inférieure à 24 heures.
Qu’il s’agisse d’affections respiratoires, d’événements thromboemboliques, d’accident vasculaire cérébral, de manifestations vasculaires, la conclusion est toujours la même : « Cette revue cumulative des cas ne soulève pas de nouveaux problèmes de sécurité.
La surveillance se poursuivra. »

Conclusion générale des trente premières pages de l’étude : « L’examen des données disponibles pour cette expérience cumulative de PM confirme un rapport bénéfice/risque favorable pour le BNT162b2 [vaccin Cominarty®]. »
On suppose bien évidemment qu’il y a plus de cobayes vivants que morts, mais combien ?
On laisse aux scientifiques le soin de faire le tri entre les morts, les vivants et les handicapés.
Ils peuvent lire les trente pages de documents confidentiels ici.

Une liste en annexe répertorie les divers effets secondaires.
Ils s’étalent sur neuf pages, en caractères serrés (30.000 signes).
La liste est en ordre alphabétique.
Elle va de « délétion » (perte d’un fragment plus ou moins important d’ADN, constituant une cause de mutation) à « Zika », virus associé au syndrome de Guillain-Barré.
On a le choix !

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2 : https://lemediaen442.fr/les-essais-secrets-du-vaccin-de-pfizer-en-partie-devoiles/
https://ns2017.wordpress.com/2022/05/09/les-essais-secrets-du-vaccin-de-pfizer-en-partie-devoiles-cobayes-femmes-enceintes-deces-les-scandales-emergent/

Source : Changera3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.