En Isère, la gendarmerie tente toujours d’identifier le corps retrouvé à Salaise-sur-Sanne

Le mystère reste entier concernant l’identité du corps retrouvé sur les rails à Salaise-sur-Sanne le lundi 17 novembre. La brigade de gendarmerie de Roussillon lance un appel à témoins et diffuse un portrait-robot de la victime pour tenter de recueillir des éléments afin de découvrir son identité.

© France 3 Alpes

Lundi 17 novembre, le cadavre d’un homme a été retrouvé décapité sur la ligne Lyon-Marseille. A première vue, la SNCF avait pensé à un nouvel “accident de personne”, autrement dit un suicide.

Suite aux résultats d’autopsie, la thèse du suicide avait été de nouveau privilégiée, mais il restait aux enquêteurs l’identification. Mais le mystère demeure toujours entier concernant l’identité de l’homme retrouvé.

Dans un premier temps, les enquêteurs ont dû travailler à partir des signalements de disparitions dans la région, puis ailleurs, en vain.

La brigade de gendarmerie de Roussillon, en charge de l’enquête, lance donc un appel à témoins pour tenter d’identifier l’homme correspondant au portrait-robot réalisé à partir du cadavre.

Il serait âgé de 40 à 50 ans environ, pèserait entre 55 et 60 kilos et mesure 1,65 mètre. Il a les cheveux noirs ou bruns foncés et présente une calvitie sur le haut du crâne.

Lors de sa découverte, l’homme était vêtu d’un jean noir, d’un pull kaki, d’un tee-shirt gris et de chaussures montantes marron. Il portait également une casquette avec l’inscription “girl” dessus.é=

Toute personne susceptible d’identifier l’homme correspondant au portrait robot ci-dessus est priée de contacter la brigade de gendarmerie de Roussilon au 04.74.86.20.17.

Source : FR3 Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *