Échirolles : il prend une photo sous la jupe d’une gendarme hors-service

image_24matins-977818-0

24matins – Hier, 14h45

 

Vendredi après-midi dans une galerie marchande d’Échirolles, en Isère, un homme de 37 ans a été interpellé après avoir pris une photo sous la jupe d’une femme. Cette dernière était une gendarme hors-service qui a rapidement compris la teneur de ces agissements.

 

Alors que le « upskirting », cette pratique consistant à prendre des photos ou à filmer sous les jupes des femmes, est puni par la loi française depuis maintenant plusieurs mois, un homme s’y est risqué il y a quelques jours à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble (Isère).

Le Dauphiné Libéré rapporte que vendredi après-midi vers 13h30 dans une galerie marchande, un homme de 37 ans a sorti son téléphone portable et l’a glissé sous la jupe d’une femme pour prendre l’intimité de cette dernière en photo. Un geste que la victime, une gendarme hors-service, n’a pas tardé à comprendre.

En garde à vue pour avoir pris une photo sous une jupe, il ne s’explique pas

Les vigiles du magasin ont alors été alertés, avant que la police nationale ne vienne interpeller puis mettre en garde à vue l’individu. Interrogé sur ses motivations, ce dernier n’a pas été en mesure d’expliquer son geste. Tout juste a-t-il reconnu un « moment d’égarement » de sa part.

Une expertise psychiatrique demandée par le parquet

Il est apparu que le profil de cet homme était déjà inscrit dans les fichiers de la police pour des faits similaires commis le 21 décembre dernier. Le tribunal correctionnel de Grenoble l’avait d’ailleurs ensuite condamné à trois mois de prison avec sursis.

Remis en liberté après sa garde à vue et dans l’attente d’une nouvelle convocation devant la justice, ce trentenaire devrait faire l’objet d’une expertise psychiatrique comme demandé par le parquet de Grenoble.

A découvrir également sur 24matins.fr

Source : Free Actualités

Lire également : 20 Minutes – Echirolles: Il photographie sous la jupe d’une femme et tombe sur une gendarme en civil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.